Sujet :

bonsai europe n°27

alex17
   Posté le 09-05-2006 à 19:53:38   


savez quand le nouveau bonsai europe n°27 parait
patrick
   Posté le 09-05-2006 à 21:10:38   

Bonsoir,
je pense qu'il ne paraitra qu'en juin,de toutes façons,tu le recevras à la maison
Par contre,j'ai trouvé le dernier France bonsaï en kiosque aujourd'hui.
Haryon
   Posté le 10-05-2006 à 08:21:00   

patrick a écrit :

Bonsoir,
je pense qu'il ne paraitra qu'en juin,de toutes façons,tu le recevras à la maison
Par contre,j'ai trouvé le dernier France bonsaï en kiosque aujourd'hui.


salut, logiquement et d'apres mes calcules tres scientifiques,il devrais sortir en mai , a moins qu'il ai du retard....je v allé sur leur site pour voir
Haryon
   Posté le 10-05-2006 à 11:07:32   

salut voila ce que j'ai trouvé sur le site de bonsai europe:

Planning des publications
Édition Date publication :
1 / 2006 Janvier Février (Nº 25) 21 Janvier 2006
2 / 2006 Mars Avril (Nº 26) 18 Mars 2006
3 / 2006 Mai Juin (Nº 27) 20 Mai 2006
4 / 2006 Juillet Août (Nº 28) 15 Juillet 2006
5 / 2006 Septembre Octobre (Nº 29) 16 Septembre 2006
6 / 2006 Novembre Décembre (Nº 30) 18 Novembre 2006

donc patience jusqu'au 20 mai
patrick
   Posté le 10-05-2006 à 12:26:23   

Bon ben,j'ai rien alors
alex17
   Posté le 10-05-2006 à 19:19:35   

BON MERCI
kiki106
   Posté le 16-05-2006 à 19:50:13   

recu , mais pas encore lu
patrick
   Posté le 16-05-2006 à 23:07:32   

Ralala!Je viens de me rendre compte que moi aussi
Ca va être dur de dormir maintenant
wulfram
   Posté le 17-05-2006 à 16:23:18   

Au niveau des galeries, j'en ai pris plein la g....
Cracrahoc
   Posté le 18-05-2006 à 02:26:20   

Bonsoir,

Reçu aussi et j'ai commencé hier de le lire.

L'article sur les "dolomites" me gène. La personne parle d'un prélèvement "périlleux" et d'un arbre avec un beau racinaire... endommagé lors de la descente de l'arbre.
Elle s'ne sert ensuite pour un tanuki.
Ce qui me perturbe : le "manque" de préparation, d'après lecture. Faire du rappel pour prélever un arbre et ne pas prévoir d'emballer les racines pour la descente...

Dommage pour l'arbre qui avait survécu jusque là...
patrick
   Posté le 18-05-2006 à 19:46:45   

C'est marrant,mais je me suis fais la même reflexion,pour moi ce type de comportement est navrant,c'est pas un bel exemple.
De plus faire un tanuki avec un bois de pin et un plant de junipérus,ça me passe pas
wulfram
   Posté le 19-05-2006 à 18:13:47   

Après vos réfléxions, j'ai fonçé lire l'article...et je suis d'accord avec vous.
On répète partout qu'un prélèvement se prépare, qu'il faut prendre des précautions, etc. Et là, on a un gars qui grimpe tout seul (bonjour la sécurité!) et qui, si j'ai bien compris, arrache à pleine main l'arbre de la parois.
L'exemple est, je trouve, un peu déplorable.
En plus, l'arbre ne survit pas...sans commentaire.
Je ne connais pas la législation italienne, mais est-il possible de se servir comme cela en Italie?
patrick
   Posté le 19-05-2006 à 22:47:42   

Je ne crois pas non,il me semble que c'est pareil qu'ici.
kiki106
   Posté le 19-05-2006 à 23:18:55   

bonsoir,

je n'ai pas non plus adhéré au sujet sur le prélèvement ou l'anaconda

aujourd'hui, je dirai trop de pin mais surtout trop de bois mort
autant en démo c'est impressionant de les voir peller l'arbre autant le rendu ne me satisfait pas. peut etre suis je trop novice pour l'apprécier ou peut etre ne changerai-je pas d'avis

je le garde précieusement, peut etre que d'ici peu je l'apprécierai
ginkgo
   Posté le 20-05-2006 à 16:24:18   

Me suis demandé si le mec avait pas fait une scuplture en platre avant de lire l'article. C'est franchement blanc...trop blanc.
Michel Sacal
   Posté le 02-06-2006 à 20:44:01   

il faut de tout pour faire le monde. Au Japon le standard du bois mort, c'est le blanc éclatant. Ils aiment ça. Et les Italiens sont très très japonisants.
Je trouve que le bois mort gris naturel est beaucoup plus beau.
Voici un de mes vieux oliviers; son boismort est à droite, en harmonie avec la veine vivante à gauche



Quant à l'anaconda sans commentaire.
Je préfère que ce soit cet italien (bon artiste et bon bonsailliste et homme charmant au demeurant) qui passe pour un... que vous ou moi. On est bien d'accord !

Message édité le 02-06-2006 à 20:52:24 par Michel Sacal
patrick
   Posté le 02-06-2006 à 21:43:17   

C'est effectivement une particularité (le bois mort blanc ) que j'ai remarqué chez Liporace,mais je n'adhère pas du tout,en fait quand on a vu comme moi de véritables bois morts,comme on en trouve en haute montagne,ces bois morts blaffards semblent bien artificiels.
Cracrahoc
   Posté le 03-06-2006 à 00:00:03   

Bonsoir,

Je ne juge pas l'homme sur ce seul article, juste l'article et ce qu'il en ressort!

Je précise...
Michel Sacal
   Posté le 05-06-2006 à 17:49:18   

Salvatore est un très très grand artiste
patrick
   Posté le 05-06-2006 à 18:47:59   

Attention Michel,je n'ai jamais dis le contraire,je ne remet en aucun cas son talent en cause,c'est juste ce bois mort blanc qui ne passe pas chez moi,c'est une question de goûts de pense.
Pour le reste parmis les grandes figures du bonsaï,chacun préférer un tel à un autre .
Michel Sacal
   Posté le 09-06-2006 à 21:53:31   

Tu sais Salvatore je le charie toujours avec ses genévriers ou taxus patriotiques, rouge-blanc-verts....
Moi mes artistes préférés sont français.
Alain Arnaud et François Jeker...
patrick
   Posté le 09-06-2006 à 22:18:04   

Ah ! je n'ai malheuresement pas eu l'occasion de les voir à l'oeuvre,mais au vu des articles qu'il ont pondu ou de leurs arbres,je pense que ce sont effectivement des grands
pascal67
   Posté le 10-06-2006 à 17:48:20   

Dans le dernier Bonsai Europe, la forêt de Charme de M. Jecker est vraiment splendide

quand on voit l'évolution et la remise en question qui est a l'origine de ce travail ça laisse rêveur, j'espère avoir un jour un arbre de cette beauté...
ginkgo
   Posté le 01-07-2006 à 13:12:21   

J'aime bien aussi l'approche de Thierry Font sur le bois mort.

Y'a un de ses articles dans le dernier France Bonsaï N°54. Ce qui remet la Dremel, disques et fraises au placard.

Par contre le sablage je veux bien mais comment t'esceke ça marche? Mystère et boules de gomme. Comme d'hab. chez F.B. photos en gros plan sur des outils que tout le monde connait (grosses pinces et ciseaux à bois) mais rien sur le système de sablage.
ginkgo
   Posté le 01-07-2006 à 13:14:36   

P.S. l'olivier de Michel est magnifique....je m'en inspirerai pour mon ch'tit olivier avec un shari à travailler...heu frnchement pas comparable à ce très bel arbre hélas!!!
patrick
   Posté le 01-07-2006 à 15:32:45   

ginkgo a écrit :



Y'a un de ses articles dans le dernier France Bonsaï N°54. Ce qui remet la Dremel, disques et fraises au placard.

Par contre le sablage je veux bien mais comment t'esceke ça marche? Mystère et boules de gomme. Comme d'hab. chez F.B. photos en gros plan sur des outils que tout le monde connait (grosses pinces et ciseaux à bois) mais rien sur le système de sablage.


Bonjour,
je ne suis pas trop d'accord,on peut faire du bon boulot et pas traumatisant pour l'arbre avec des outils electriques.
Inversement tapper au maillet sur des ciseaux a bois comme j'ai pu voir faire Thierry justement avec tout l'arbre qui branle n'est pas forcement genial non plus,d'ailleurs l'arbre est mort peu apres.
Quand au sablage,les grains de sable degradent les tissus vivant,qui sont les plus tendres et polissent et mettent a nu le bois "mort"c'est un vieillissement accelere,mais au sec .
Bref.pour moi,la methode "artisanale"n'est pas forcement superieure a la moderne
Lusso
   Posté le 02-07-2006 à 00:16:30   

pascal67 a écrit :

Dans le dernier Bonsai Europe, la forêt de Charme de M. Jecker est vraiment splendide

quand on voit l'évolution et la remise en question qui est a l'origine de ce travail ça laisse rêveur, j'espère avoir un jour un arbre de cette beauté...


Elle est visible ici : http://pgaut.club.fr/expos/Thann2003/Than2003p01.htm
christ
   Posté le 02-07-2006 à 01:21:43   

pour les bois morts, je suis l'avis de patrick, je pense qu'il est préférable de laisser la nature faire son travail....en montagne, les bois morts sont le résultat de la patine du temps.