Le forum des bonsaï
Le forum des bonsaï
Administrateurs : bossvert, ginkgo, mecaya
 
 Le forum des bonsaï  Pour commencer  Espèces, Techniques et Maladies 

 L'orme de chine (Ulmus parvifolia chinensis)

Nouveau sujet
 
Bas de pagePages : 1  
mulan
Le bonsai c´est l´art d
Membre
mulan
8687 messages postés
   Posté le 21-11-2004 à 15:30:04   Voir le profil de mulan (En vacances)   http://site.voila.fr/bonsaidresses   Envoyer un message privé à mulan   

CULTURE DE L'ORME DE CHINE (Ulmus Parviflora Chinensis)
Auteur : Mulan
Copyright (c) 2004 Mulan


Exposition du club A.B.S - Sénart 2009 (photo Ginkgo)

Famille : Ulmacées

Origine : Chine

Il existe une vingtaine d'espèces d'orme, celui-ci se différencie des autres espèces par son feuillage persistant, légèrement dentelé et d'un vert assez brillant .

C'est une espèce robuste idéale pour débuter, il pardonne pas mal d'erreurs de débutant, sa croissance est plutôt rapide.

Emplacement:
Bien que vendu sous l'étiquette d'arbre d'intérieur, la meilleure place pour lui reste l'extérieur. Il supporte très bien le plein soleil après une petite période d'acclimatation.

Certains le prétende frileux au vents... Pour ma part, je les élève sur une terrasse sans protection en rase campagne. Autant dire que quand il souffle,... il souffle et je n'ai jamais rencontré de problème......

Substrat et rempotage
Comme ses congénères, il est idéal de le cultiver dans un substrat drainant de type akadama ou pouzzolane.

Prévoir un rempotage plus ou moins tous les trois ans, entre mars et mai, couper 1/3 des racines.

Si nécessaire, prévoir un pot de taille supérieure.

Arrosage et engrais
Arrosage par bassinage, feuillage compris comme tout autre bonsaï.
Il boit modérément mais n'aime pas du tout être à sec, donc bien surveiller les arrosages. En été, il arrive fréquemment de devoir arroser deux ou trois fois par jour.
Autrement dit, bien surveiller le substrat et arroser quand celui-ci sèche en surface.

Fertiliser avec des boulettes d'engrais organiques tous les mois. Les disposer autour du tronc, espacées de deux cm. Si le pot est de grande taille, plusieurs cercles de boulettes peuvent être fait autour du tronc afin d'étendre au mieux la zone de diffusion et augmenter les chances d'assimilation par le plus grand nombre possible de racines.

Toutefois un apport d'engrais liquide peut être apporté tous les 15 jours, attention aux engrais chimiques: diminuer systématiquement les doses prescrites afin d'éviter au maximum les brûlures de racines hélas relativement fréquentes chez les jeunes débutants.

Une bonne fertilisation se résume par cette simple phrase

"Peu mais souvent !"

Fertiliser du mois d'avril au mois de septembre avec une courte période d'arrêt en juillet et août si les t° sont assez hautes pour ralentir la croissance.

En hiver réduire la fertilisation fortement.

Taille et ligature
Rabattre les rameaux à 2-3 paires de feuilles en taille d'entretien, l'orme étant très vigoureux il arrive de tailler trois à quatre fois durant la belle saison.
Ses tailles permettent de réduire petit à petit la taille des feuilles et des entre-nœuds.
Pour une taille de structure, privilégier plutôt la fin de l'hiver, tailler les branches inutiles ou mortes, l'utilisation de la pince concave est fortement conseillée, celle-ci en effet avec le temps permet une cicatrisation saine sans balafre disgracieuse.
Prendre soin de mastiquer correctement les plaies, laisser sécher le mastic et ne plus y toucher, celui-ci tombera seul une fois son office terminé.

Le ligaturage peut se pratiquer tout au long de l'année sur cette espèce, l'orme étant très vigoureux. La vigilance est de rigueur, une ligature oubliée ou laissée trop longtemps laisse de très vilaines cicatrices qui peuvent mettre des années à partir, et ceci dans le meilleur des cas bien sûr .......

L'hivernage
L'orme de chine à besoin d'une période de repos durant l'hiver, autrement dit, son hivernage dépend de ses conditions de culture et de vos possibilités, essayons de faire le tour ensemble .

  • Dans le cas d'un arbre fraîchement acquis, et qui n'a pas passé l'été en extérieur , le meilleur reste l'int. Et oui, une pièce non chauffée et bien lumineuse lui conviendra parfaitement.
  • L'arbre a passé tout l'été dehors et est donc acclimaté, dans ce cas, la serre froide est la place idéale. En effet, un orme acclimaté peut très bien résister à des t° fortement négatives de l'ordre de -10°, parfois -15° dans le pire des cas, ceci dit cela ne reste pas l'idéal, entendons-nous bien. Dans le cas de t° fortement négatives sur une longue période, mieux vaut prévoir un voile d'hivernage à poser sur la serre pour éviter un trop grand froid.

    La protection du pot pour l'hiver, la solution qui donne jusqu'à présent le meilleur résultat : le bac en frigolite, style bac de poissonnerie. Disposer le pot dans la boîte dans laquelle vous aurez fait des trous de drainages et comblez le vide avec de l'écorce de pin (vendu en pépinière). De cette façon, vous évitez un maximum le gel du pain racinaire, qui à terme, peut provoquer la mort de votre arbre par déshydratation.

    N'oubliez surtout pas que plus que le froid, le pire de vos ennemi, l'hiver, c'est le vent glacial, cauchemar de vos protégés.

    Et surtout, éviter à tout prix d'arroser quand le pain racinaire est gelé.

    Les styles et les poteries
    Cette espèce est un peu passe-partout. Plus ou moins tout lui convient, comme on dit: un rien l'habille ....

    Du style Chokkan, Moyogi, Shakan, Kengai, Han-Kengai, on nous le sert à toutes les sauces pour le bonheur des yeux.

    Pour les poteries, c'est pareil, avec une petite préférence pour les pots carrés de couleurs plutôt sombre.

    Parasites et maladies
    Pucerons, chenilles, araignées rouges et jaunes.....

    Cloques, Croûtes noires

    Obtention
    Par bouturage:

    En juillet, période de prédilection pour le bouturage, récupérez les rameaux perdus de la taille d'entretien, ne garder que deux à trois paires de feuilles sur les rameaux de 8 à 10 cm et trempez-le dans l'hormone de bouturage. Ensuite, mettez-les dans un substrat drainant.
    Reprise garantie à 90% dans de bonnes conditions .

    Cette espèce est très vigoureuse et peut facilement être bouturée, même sans hormone, un régal pour les bonsaika (boutureur).

    Plus d'info sur le bouturage --->ici

    Par semis.
    Par marcottage.
    Par yamadori (dans sa région d'origine) (Bonne chance!).

    Conclusion
    Faites-vous plaisir et tentez l'expérience, un arbre vigoureux qui pardonne pas mal d'erreurs, rien de tel pour débuter et donner envie de persévérer dans cette passion qui apporte tant.
    Qu'il soit un régal pour les débutants ne veut pas dire qu'il est sans valeur pour les autres, il existe de très beaux spécimens, de vraies pièces de collection. Je dirais que cette espèce est incontournable dans la vie du bonsaika passionné.

    LICENCE D'UTILISATION


    Ce document est une compilation :

    - D'un texte diffusé sous licence F.D.L
    - D'illustrations dont l'utilisation est soumise aux lois relatives à la protection de la propriété intellectuelle. Leur utilisation hors du cadre privé est donc subordonnée à l'autorisation explicite et préalable de l'auteur.

    La licence ci-dessous s'applique donc à la partie textuelle de l'article, en dehors de toute image ou illustration :

    Permission est accordée de copier, distribuer et/ou modifier ce document selon les termes de la Licence de Documentation Libre GNU (GNU Free Documentation License), version 1.1 ou toute version ultérieure publiée par la Free Software Foundation ; sans Sections Invariables ; sans Textes de Première de Couverture, et sans Textes de Quatrième de Couverture. Une copie de la présente Licence est incluse dans la section intitulée « Licence de Documentation Libre GNU ».
    une traduction non officielle en langue française est disponible sur http://artbonsai.free.fr/fdl/fdl_french.html.

    --------------------
    A+ Mulan
    Le bonheur est une trajectoire et non une destination.

    Les pros du bonsai
  • christ
    Membre
    christ
    8155 messages postés
       Posté le 10-12-2004 à 15:42:42   Voir le profil de christ (Offline)   Envoyer un message privé à christ   

    Bonjour,

    une petite photo que je me permets de mettre à la suite de l'article de Mulan (j'espére qu'il m'en voudra pas!!!)

    photo de semis d'orme de chine de cette année. Pour leur premier hiver en extérieur, ces semis perdent presque toutes leurs feuilles (voir toutes pour certains)....hummm, pas vraiment des bonsai d'intérieur comme disent les jardineries ou autres grandes surfaces!!!




    --------------------

    a+
    Christophe
    "je suis pour l'augmentation du goût de la vie."
    Jacques Dutronc
    Haut de pagePages : 1  
     
     Le forum des bonsaï  Pour commencer  Espèces, Techniques et Maladies  L'orme de chine (Ulmus parvifolia chinensis)Nouveau sujet
     
    Identification rapide :         
     
    Divers
    Imprimer ce sujet
    Aller à :   
     
     
    créer forum