Sujet :

Les outils mode d'emploi

mecaya
   Posté le 15-10-2010 à 16:45:31   

Voici un article rédigé par Toche ayant pour thème l’outillage pour débutant.
Cette liste d’outils n’est qu’un échantillon et n’est en rien exhaustive.

Les tamis et les cornets à terre.

Les tamis:

Une base commune pour 3 grilles différentes
Indispensable pour préparer la terre pour les rempotages.





Un bassin destiné aux vidanges d’huile de moteur est vraiment très pratique pour ce travail




Les cornets:

Très pratique pour placer les substrats dans les pots en respectant la différente granulométrie.
Ils facilitent également les dosages.




Baguettes de bambou:

Très pratique pour faire passer la terre entre les racines lors des rempotages.
Des baguettes de restaurant asiatique conviennent à merveille.




Les pinces :

La pince concave:

Pour faire des cicatrices rondes et profondes, sa coupe sphérique assure une cicatrisation sans boursouflure.
Elle est utilisée pour couper des branches de moyenne dimension. Son intérêt est de creuser dans le bois et de faire de belles cicatrices.




La pince oblique:

Cette pince en forme de proue de navire droite est utilisée pour couper des branches de moyenne dimension.
Son intérêt est de creuser le bois et de faire de belles cicatrices.
Sa forme permet de ne pas devoir se placer dans le prolongement de la branche pour couper.










La pince oblique et concave.

Le must, cette pince en forme de proue de navire, mais arrondie est utilisée pour couper des branches de moyenne dimension.
Elle donne une coupe particulière à la fois concave et creuse.
Elle permet ainsi à la blessure de se refermer au niveau du tronc et laisse ainsi des cicatrices quasiment invisibles.
Tout comme la précédente sa forme permet de ne pas devoir se placer dans le prolongement de la branche pour couper.

Selon un responsable de la société Masakuni, quand on utilise la pince concave, pour couper du bois mort, il ne faut pas utiliser plus du tiers du tranchant de la lame.
Cette précaution permet ainsi d’éviter tous risques de rupture du bec (les bouts pointus) des mâchoires de cette pince concave







Les ciseaux:

Les ciseaux longs ou ciseaux à branches:
Travaux fins : feuilles, rameaux, radicelles
Ciseaux pour la taille des petites branches ou des feuilles.
Ils sont indispensables pour pénétrer au cœur du houppier sans faire de dégâts.




Les ciseaux courts ou ciseaux ronds:
Ciseaux pour la taille des branches et des racines.
Un des premiers outils pour commencer la culture des bonsaï.
Très puissants on les tient bien en main, sa forme ergonomique accumule toute la force de votre main dans la coupe.
Leurs mâchoires sont solides.





Ceux-ci sont destinés à l'effeuillage.



De la même famille, les sécateurs, ...très robustes




Les autres pinces :

La pince à couper les fils.

Obligatoire pour couper les fils de ligature qu’il soit en cuivre ou en aluminium
Les bouts de ses mâchoires arrondis permettent de couper les fils sans entamer l’écorce.
Ses longues poignées font levier et permettent de couper de gros diamètres sans effort.




Les petits ciseaux pour couper les fils.

Pour les petits diamètres
De manipulation simple, permets de ligaturer tout en les gardant dans le creux de la main.




La pince à jin ou pince plate:

Pour tirer les fibres de bois, pour tenir le fil et le fixer
Pour tordre le fil ou l'enlever.
On l'utilise principalement pour créer des jins.
Vous pouvez l'utiliser pour faire tourner deux fils sur eux même lorsque vous arrimez les arbres lors du rempotage.
Seules les pointes des mâchoires se touchent.




La pince fissurateur:

Pour couper les pivots, fendre les branches
Cette pince permet de couper nettement les racines sans les écraser




La pince "Crescent":

On pourrait l'appeler la pince croissant ou plus joliment pince demi-lune.
Bien qu’elle ne soit pas spécialement destinée à ces essences, elle est très pratique pour travailler les azalées ou les érables.
Elle existe en deux tailles différentes 170 et 220 mm










La pince "Branch-cutter-slim":

Oon pourrait traduire ce nom par coupeur de fines branches.
On pourrait l’appeler Coupeuse de brindilles
Elle est très pratique pour travailler les petits arbres comme les mame, shohin …
Elle mesure 19 cm.








Remarques :
En général, les outils de fabrication japonaise sont de meilleure qualité que ceux de fabrications chinoises.
Les outils de taille et de coupe doivent être entretenus (une petite goutte d’huile de temps en temps), affûté et aiguisé régulièrement
Ils seront régulièrement nettoyés et désinfectés à la flamme ou à l’alcool.
N’utilisez pas d’autres outils pour couper les fils de ligature que ceux prévus pour cet usage.
Un bon outil doit assurer une coupe propre et nette.
Il existe une marque qui est la Rolls de l’outillage Bonsaï, la marque Masakuni
Elle a une gamme d’outils très étendue.
Ses outils sont très beaux, très chers et coupent aussi bien que ceux des autres fabricants sérieux, mais moins connus


Les griffes:

Pour nettoyer le sol, les racines.
La griffe sert à démêler le pain racinaire, elle peut être à une, deux ou trois pointes.
Le côté spatule peut servir de levier pour soulever la motte.









Les balais:

Souvent considéré à tort comme un gadget
Cet outil en coco a une fonction esthétique et utilitaire
Il sert à égaliser la terre et la débarrasser des feuilles mortes, des déchets de coupes… et évite ainsi des maladies du sol.
L’envers du balai peut également être utilisé pour gratter l’écorce.






Les brosses:

Il existe des brosses métalliques ou en nylon pour débarrasser l’écorce, les jins de la mousse et les lichens ou nettoyer les nebari.



Bien pratiques pour le nettoyage des petits recoins.




La pince à épiler:

Toujours utile pour éliminer les feuilles mortes les mauvaises herbes ou enlever les aiguilles des pins.
Certaines sont réalisées avec un côté spatule pouvant servir de levier pour soulever la motte, d’autres le sont avec une griffe.




La pince à épiler coupante:

Intéressante pour enlever les pistils des satsuki.






Les scies:




Les scies-griffe:

Particulièrement intéressantes pour désolidariser les satsuki de leur pot.




Les couteaux:

Pour travailler le bois mort, mais aussi les greffes
















Les chalumeaus:

Pour le bois mort.








Les trousses:

Indispensable pour ranger et protéger vos outils
Plusieurs modèles sont disponibles dans le commerce
Elles sont également assez faciles à réaliser.







Les boites, sacs et coffres à outils:

Un choix infini.
Tout bien rangé.














Les plateaux tournants:

Très utile, il permet une vision et un accès rapide a tous les côtés de l’arbre.
Il existe pas mal de modèles dans le commerce en P.V.C. en fonte d'aluminium ou en pierre reconstituée.
Il est également très facile à réaliser en bois.












L'arrosoir:

Son long col permet de donner suffisamment de pression pour obtenir un jet en pluie fine.
Ils existent en différents volumes, de 1 à 6 litres







Pulvérisateur vaporisateur :

Précieux pour humidifier, bassiner ou traiter nos bonsaï.

Attention, bassiner veut dire pulvériser de l'eau en pluie fine ou en brouillard.
Le bassinage ne remplace pas l'arrosage, c'est un complément.





Un pied de rempotage:

Pratique pour travailler les mains libres






Un tabouret amélioré :

Un simple bricolage pour rehausser un tabouret tout en le gardant réglable en hauteur.
Super pratique pour visionner l'arbre pendant la taille ou la mise en forme





Le fil pour ligature:

Trois sortes de fils sont disponibles.
Le fil de cuivre en bobine de 1 kilo
Disponible en 0,7mm, 0,9mm, 1,2mm, 1,6mm, 2mm, 2,6mm, 3,2mm, 4mm, 5mm et 6mm

Le fil d'aluminium brun en bobine de 80 grammes, 500 grammes et 1 kilo.
Disponible en 1mm, 1,5mm, 2mm, 2,5mm, 3mm, 3,5mm, 4mm, 4,5mm, et 5mm, (et 6 et 7, note de MS)

Le fil d'aluminium blanc, je ne possède pas les renseignements concernant le poids des bobines et les diamètres des fils.




De quoi dessiner:

Simple et très utile.




L'appareil photo:

Indispensable pour un bon suivi de l'arbre.




Un programme pour traiter vos photos ou vos dessins:

Très pratique pour vos projets



Un coffre de rangement pour vos outils à la maison:

Un endroit pour ranger vos outils:

C'est toujours utile.




Ceci n'est qu'une idée, il est à aménager selon les besoins et les nécessités de chacun.


Voilà, comme je le disais en début d'article, cette liste d'outils n'est pas exhaustive et en dehors des pinces concaves, il n'y a pas vraiment d'outils indispensables, mais ils facilitent le travail.

Bon travail et surtout ... bonne culture


Edité le 16-10-2010 à 19:07:22 par mecaya