Sujet :

prélevement d'un hêtre

ced
   Posté le 09-04-2005 à 20:05:09   

j'ai prélevé ce hêtre cet après-midi.
Il est maintenant en pot de culture.
Le nébari me semble correct (caché dans la pouzzolane).
La branche basse m'a parrue intéressante.

Votre avis, vos conseils......


patrick
   Posté le 09-04-2005 à 20:24:38   

bonjour,
l'heure me semble plus etre à la culture qu'a la formation,mais bon,j'aurais peut être plus fais ça


ced
   Posté le 09-04-2005 à 20:27:35   

finalement tu abandonnerai cette branche basse.
L'idée n'est pas mauvaise...........je vais y réflechir car tu es beaucoup plus experimenté que moi. merci.
patrick
   Posté le 09-04-2005 à 20:38:47   

ced a écrit :

finalement tu abandonnerai cette branche basse.
L'idée n'est pas mauvaise...........je vais y réflechir car tu es beaucoup plus experimenté que moi. merci.


La question n'est pas là
Si je te propose de l'enlever,c'est que je la trouve vraiment pas jolie,ce coude au départ et puis elle est aussi grosse que le tronc mais trop haute à mon goût pour faire un double tronc.
On pourait évidement s'en servir comme branche de sacrifice,mais tu en a déjà une autre qui nait pratiquement au même niveau,donc avec le temps,elle vont te créer une boursouflure inesthétique qui va te foutre en l'air la conicité.
mais as tu une idée de ce que tu veux faire comme forme ?
A ce stade tout ou presque est possible,mais dans quelque années
ced
   Posté le 09-04-2005 à 20:42:53   

je verrai bien un style balai (hoki dachi c'est ça ??).

Peux-tu s'il te plaît m'expiquer la "branche de sacrifice " ?

merci pour tes réponses !!!
ced
   Posté le 09-04-2005 à 20:47:11   

au fait Patrick je t'avais parlé d'un joli hêtre que je devais prélever aujourd'hui...........impossible car une grosse racine de chêne m'empêchait de creuser. Donc j'ai préféré laisser ce vieux père en paix.
patrick
   Posté le 09-04-2005 à 20:56:48   

ced a écrit :

je verrai bien un style balai (hoki dachi c'est ça ??).

Peux-tu s'il te plaît m'expiquer la "branche de sacrifice " ?

merci pour tes réponses !!!



Et bien,quand une branche pousse,elle fait grossir la partie du tronc d'où elle sort,donc parfois pour faire grossir un tronc à sa base par exemple on laisse pousser une branche qui pousse au raz du sol sans s'en occuper jusqu'a la grosseur voulue et ensuite on la sacrifie
Dans ce cas on va faire grossir surtout le nébari,cette branche peut être une cîme provisoire,dans ce cas c'est tout le tronc qui va pousser
patrick
   Posté le 09-04-2005 à 21:00:57   

ced a écrit :

au fait Patrick je t'avais parlé d'un joli hêtre que je devais prélever aujourd'hui...........impossible car une grosse racine de chêne m'empêchait de creuser. Donc j'ai préféré laisser ce vieux père en paix.


Ce genre d'inconvéniant m'ait arrivé assez souvent,vaut mieux être philosophe,j'ai bon nombre d'arbres que je convoitais qui sont restés sur place,dont certains sont morts depuis entre parenthèse
Tu as bien fais
ced
   Posté le 10-04-2005 à 00:40:04   

ok, j'ai compris pour la branche de sacrifice. Merci.

Puis-je entammer la coupe sévère des branches dès cet hiver, ou bien dois-je attendre et laisser 2 ans en culture qu'il se requinque ?
Cracrahoc
   Posté le 10-04-2005 à 10:05:38   

Bonjour,

Le hêtre "pleure" en hiver si l'on coupe une branche (écoulement). il vaut mieux tailler fin février, début mars, avant le débourrment.
ced
   Posté le 10-04-2005 à 10:31:07   

c'est à dire que je peux tailler mon hêtre maintenant même si je vient de les prélever ??? pas trop dur pour eux ???
patrick
   Posté le 10-04-2005 à 11:26:10   

ced a écrit :

c'est à dire que je peux tailler mon hêtre maintenant même si je vient de les prélever ??? pas trop dur pour eux ???


On est plus trop fin février
Mais a part ça non,on taille souvent assez radicalement les feuillus que l'on prélève,pour justement équilibrer les parties aériennes et soutéraines.
ced
   Posté le 10-04-2005 à 12:39:18   

mais Cracrahoc me dit qu'on peut le faire avant le débourrement. Je peux donc tailler encore les hêtres prélevés...
patrick
   Posté le 10-04-2005 à 12:45:14   

ced a écrit :

mais Cracrahoc me dit qu'on peut le faire avant le débourrement. Je peux donc tailler encore les hêtres prélevés...


Il te dit surtout fin février/début mars.
Tu peux évidemment tailler maintenant,mais mastique vraiment tout de suite,à cette époque les coupes pleurent énormément ce qui gène l'application du mastic.
ced
   Posté le 10-04-2005 à 12:51:25   

entendu. Je m'execute. Merci.
ilianof
   Posté le 11-04-2005 à 17:15:34   

La question des coupes qui pleurent n'est-elle pas également valable pour le bouleau ???????????

@+
wulfram
   Posté le 11-04-2005 à 17:20:19   

Pour l'érable aussi!

Message édité le 13-04-2005 à 10:32:48 par wulfram
patrick
   Posté le 11-04-2005 à 18:12:12   

ilianof a écrit :

La question des coupes qui pleurent n'est-elle pas également valable pour le bouleau ???????????

@+


je ne sais pas trop,tous les arbres pleurent quand on les taille alors qu'ils sont réveillés,mais les hêtres,c'est vraiment quelque chose !
ced
   Posté le 11-04-2005 à 18:33:37   

On pourrait donc dire finalement

que le "charme du hêtre c'est d'être à poil "

et " qu'hêtre triste ça pleure parce qu'il se sent saule !!!!!"



bon ok j'arrête mes dictons stupides.
riki
   Posté le 11-04-2005 à 18:44:51   

bjr, oui la coupe des bouleaux pleurent aussi,j'utilise une méthode un peu barbare : il s'agit de bruler au fer rouge la cicatrice pour l'assécher et la cotériser puis d'appliquer le goudron cicatrisant
ilianof
   Posté le 11-04-2005 à 18:50:19   

Février/mars sont-ils donc les mois idéaux pour tailler les arbres dont les coupes pleurent ????????????
patrick
   Posté le 11-04-2005 à 20:07:43   

ilianof a écrit :

Février/mars sont-ils donc les mois idéaux pour tailler les arbres dont les coupes pleurent ????????????


Plus février en mars la sève remonte déjà
ilianof
   Posté le 12-04-2005 à 14:07:52   

Est-ce le seul moment pour tailler ces spécimens ou le début de l'hiver est-il également propice à ce genre d'activité ???????????????
patrick
   Posté le 12-04-2005 à 18:24:24   

ilianof a écrit :

Est-ce le seul moment pour tailler ces spécimens ou le début de l'hiver est-il également propice à ce genre d'activité ???????????????


Il vaut mieux tailler le plus près possible du réveil des arbres,si tu tailles au début de l'hiver celui ci ne va cicatriser avant le printemps
Cracrahoc
   Posté le 12-04-2005 à 23:32:42   

Bonsoir,

L'écoulement, décrit comme "pleurer" est en fait (d'après lolounette ) l'antigel de l'arbre. Un liquide chargé en sucre qui protège l'arbre contre le gel (plus ou moin selon l'espèce). Il sert aussi de stock pour le printemps. A la reprise, des enzymes activées par les températures modifies ce liquide pour le "re"transformer en sève utilisable par l'arbre. D'ou l'importance (relative selon certain pratiquant ) de réduire ces écoulements, ce qui permet une meilleur reprise au printemps.
ilianof
   Posté le 13-04-2005 à 15:45:14   

patrick a écrit :


Il vaut mieux tailler le plus près possible du réveil des arbres,si tu tailles au début de l'hiver celui ci ne va cicatriser avant le printemps


Dans ce cas c'est une règle qui doit être valable pour toutes les espèces je suppose ?????
riki
   Posté le 13-04-2005 à 19:27:05   

bien vu!
riki
   Posté le 13-04-2005 à 19:49:59   

merci pour l'explication scientifique c'est trés enrichissant cependant je me demande si,vu la petitesse de nos sujets ça ne les affaiblit pas d'autant +(j'avais prévenu c'est un peu barbare)
patrick
   Posté le 13-04-2005 à 21:15:29   

cracrahoc a écrit :

Bonsoir,

L'écoulement, décrit comme "pleurer" est en fait (d'après lolounette ) l'antigel de l'arbre. Un liquide chargé en sucre qui protège l'arbre contre le gel (plus ou moin selon l'espèce). Il sert aussi de stock pour le printemps. A la reprise, des enzymes activées par les températures modifies ce liquide pour le "re"transformer en sève utilisable par l'arbre. D'ou l'importance (relative selon certain pratiquant ) de réduire ces écoulements, ce qui permet une meilleur reprise au printemps.


Oui,j'avais lu ça aussi,mais un autre inconvénient de ces écoulements,c'est qu'ils empèchent le mastic cicatrisant d'adhérer
ilianof
   Posté le 13-04-2005 à 21:32:42   

Lorsqu'on taille une branche morte ou le reste d'une branche morte, la question de l'écoulement se pose-t-elle également ????????

Je me doute bien que dans la partie morte il n'y a plus de sève mais peut-on dès lors la tailler à n'importe quel moment de l'année ??????????
Cracrahoc
   Posté le 13-04-2005 à 23:10:59   

ilianof a écrit :

Lorsqu'on taille une branche morte ou le reste d'une branche morte, la question de l'écoulement se pose-t-elle également ????????

Je me doute bien que dans la partie morte il n'y a plus de sève mais peut-on dès lors la tailler à n'importe quel moment de l'année ??????????


Bonsoir,

Pour les parties mortes, oui...
ilianof
   Posté le 14-04-2005 à 11:45:42   

Lors de la taille d'une branche morte partant du tronc par exemple, on conseille je suppose comme pour une autre branche, de la tailler au plus près du tronc et même légèrement en creux ????????

Donc à ce moment, n'atteint-on pas une partie vivante du tronc qui elle risque de "pleurer" ?????????
mulan
   Posté le 14-04-2005 à 12:22:14   




Bien évidement que si c'est bien pour cela qu'on conseille les grosses tailles avant que la sève ne remonte