Le forum des bonsaï
Le forum des bonsaï
Administrateurs : bossvert, ginkgo, mecaya
 
 Le forum des bonsaï  Pour échanger  Le salon 

 Prélèvement, si on en parlait calmement

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6Page précédente 
Membre désinscrit
   Posté le 05-01-2011 à 10:54:40   

@michel:
Pour moi, il y a aucun souci.

J' aime beaucoup ce post, car il permet de bouscouler les choses et de me bouscouler aussi d' en la manière de faire du bonsaï.


@tora:
J' en suis bien désolé pour toi et je regrette ta façon unique de penser alors.
Je fais du prélèvement moi aussi, tu n' es pas le seul mais j' ai tout de même le droit de me poser des questions, non ?


Edité le 05-01-2011 à 11:00:26 par mugo


ginkgo
Ile de France - Breiz-Izel
Administrateur
ginkgo
9614 messages postés
   Posté le 05-01-2011 à 11:17:34   Voir le profil de ginkgo (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à ginkgo   

LoloSan a écrit :


Après 5 sessions de mon école je n'ai présenté qu'un seul prélèvement à Maitre Andô.

Il ne faut pas laisser croire que seul les prélèvements sont des arbres dignes d'intérêt. (je sais que ce n'est pas ce que tu as voulu dire ).


C'est le principe de cette école il me semble, d'après ce que mes petits camarades de club m'en disent.

Partir d'un plant de pépinière pour le transformer en bonsaï est à mon avis tout aussi méritant et digne d'intérêt. Je me souviens d'un burger issu de pépinière et distingué par Kimura parmis de nombreux yamadoris de pin ou de genévrier, il y'a 2 ou 3 ans. Le côté spectaculaire du yamadori a tendance à prendre le dessus sur la simplicité apparente.

Mais c'est l'émotion que le bonsaï suscite qui compte au final, ainsi que tout le travail réalisé. Sur les forums, je vois aussi des yamadoris mal formés, perdant toute personnalité et caractère à mon avis, alors qu'un petit plant de pépinière, bien choisi et mené au départ, donnera un beau bonsaï. C'est pas l'arbre qui fait le bonsaï, mais l'amateur qui le forme ....oups pardon, je voudrais pas paraître donner des leçons

Je comprend parfaitement l'esprit de ceux qui suivent l'enseignement d'Andô. A chacun de trouver sa voie et son cheminement pour progresser. Le mien est différent, fait de rencontres diverses et multiples, et les formateurs que je me choisi sont tous, d'abord et avant tout, des gens de grande qualité humaine.

--------------------
Dans mon cœur, bien des choses...
Qu'elles aillent au gré
Des mouvement du saule.

Bashô Matsuo
bossvert
Glisser dans la vie
Administrateur
bossvert
7986 messages postés
   Posté le 05-01-2011 à 11:30:45   Voir le profil de bossvert (Offline)   Répondre à ce message   http://bossvert.net/index.htm   Envoyer un message privé à bossvert   

Hel'eau,

Je rappelle une nouvelle fois le titre: "si on en parlait calmement"

A partir du moment où il n'y a pas d'accusation direct, il ne faut pas que l'un ou l'autre se sente viser personnellement.
Je prélève et j'espère prochainement faire mes plus beaux prélèvements, pour autant je ne me sens pas visé par le post de mugo (citer ci dessous) et je ne pense pas, connaissant Greg qu'il visait quelqu'un en particulier. Ce sujet s'adresse à tous, même si le débat a été relancé sur les ballades de TORA, il existait avant ces ballades, TORA, tu n'es pas visé particulièrement, les questions s'adressent à tous, à toi pas plus qu'un autre mon ami.

mugo a écrit :

Je trouve tout de même étonnant que personne,à part kaiin, ne parle de l' intérêt du prélèvement: une question d' argent.

cela ne coûte rien.

Alors pourquoi ce gêner ?

Récupérer des arbres à gros potentiels dans la nature pour rien du tout.
Combien de personnes se disent une fois l'arbre prélevé, celui ci m' aurait coûté ce prix là si je l' avais acheté chez un spécialiste.



Non, j'ai répondu bien plus haut dans le sujet, je n'ai pas les moyens financiers de mes ambitions... mais pour autant je ne considère pas le prélèvement comme étant un geste gratuit dans le sens financier du terme.
Les déplacements (plus de 2000 km la dernière fois sans prélever un arbre), l'outillage, la préparation, les soins... tout ça à un coût, mais comme je l'ai dis aussi, le problème est plus complexe que ça à mon sens et je ne souhaite pas m'exprimer sur le sujet, c'est un choix de vie que j'assume complètement



--------------------
bossvert

"Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les
plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui
s'adaptent le mieux aux changements."
Charles Darwin - 1809-1882
Membre désinscrit
   Posté le 05-01-2011 à 11:38:05   

Allez une autre question sur le côté financier et une autre plus philosophique.

Quand on fait du prélèvement dans la nature, pourquoi ne pas installer une taxe qui serait versée à une organisation de la défense de la nature sur le territoire français ?

Pourquoi, ne serait on pas obligé de devoir replanter derrière son passage (quand cela est possible bien sûr) ?
bossvert
Glisser dans la vie
Administrateur
bossvert
7986 messages postés
   Posté le 05-01-2011 à 11:53:57   Voir le profil de bossvert (Offline)   Répondre à ce message   http://bossvert.net/index.htm   Envoyer un message privé à bossvert   

Re,

Quand on fait du prélèvement dans la nature, pourquoi ne pas installer une taxe qui serait versée à une organisation de la défense de la nature sur le territoire français ?

Oui pourquoi pas, comme un permis de chasse ou de pêche... personnellement l'idée ne me dérange pas, mais je suis certain encore une fois que cela ne changera rien, les "respectueux" payeront la taxe et continueront de respecter, et les autres, ni l'un ni l'autre.

Mais sais tu que dans certain milieu, certains demandent aussi l'instauration d'une taxe pour ceux qui ramassent les moules et les huitres les jours de grandes marées, mais aussi pour les champignons, les châtaignes, la pêche au bord de mer... et je te garanti que ce n'est pas une blague, j'ai lu qu'un adjoint d'une mairie, voulait taxé un groupe de joggeur sous prétexte que leur pas répéter sur les chemins détruisaient le travail fait par la voirie...

Encore une fois l'idée peut paraitre bonne, mais n'est ce pas non plus la porte ouverte à beaucoup.

Pourquoi, ne serait on pas obligé de devoir replanter derrière son passage (quand cela est possible bien sûr) ?

Pareil, je suis plutôt d'accord avec ta proposition, mais encore une fois, à partir du moment qu'il s'agit d'une obligation, qui va faire et pas faire? qui va contrôler et quoi?
Personnellement je fais des semis mais uniquement de graines que je récupère sur place.
Mais si on veut débattre, ce repiquage n'a aucun intérêt, sauf si la parcelle a était totalement "débarrasser" de tout ce qu'elle comportait, mais si, et c'est le cas pour moi, 99% des arbres sur place non pas été touché, la nature se chargera de ce repiquage et elle le fera mieux que moi.

Donc oui d'un point de vue philosophique, pour avoir bonne conscience (et je répète, je le fais) mais est ce utile? dans mon cas, je pense que non.




Edité le 05-01-2011 à 13:47:53 par bossvert




--------------------
bossvert

"Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les
plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui
s'adaptent le mieux aux changements."
Charles Darwin - 1809-1882
LoloSan
Membre
LoloSan
41 messages postés
   Posté le 05-01-2011 à 11:59:55   Voir le profil de LoloSan (Offline)   Répondre à ce message   http://www.bonsaiclubmontpellier.fr/index.php   Envoyer un message privé à LoloSan   

Je fais un tit hors sujet pour répondre à Mugho :
"C'est le principe de cette école il me semble, d'après ce que mes petits camarades de club m'en disent. "

Nan tu emmènes l'arbre que tu veux il faut qu'il soit en liaison avec le sujet du cours.
On a un sérial préleveur qui nous emmène des bêtes de concours pas possibles chaque fois...
Maitre Andô préfère les petits arbres il est vrai, mais il bosse les yamadori avec la meme ferveur.




La taxe pourquoi pas. Mais seuls les gens honnêtes la paieraient.

Ressemer, replanter : oui, mais des essences endémiques sinon tu pollues plus qu'autre chose.

--------------------
Membre désinscrit
   Posté le 05-01-2011 à 12:08:10   

je te rassure laurent, personne ne le fait ou le fera et ces dernières questions que j' ai posé sont des questions bêtes et qui ne déboucheront sur rien.

Le prélèvement se fera toujours et je pense toujours en faire.

Ce qui me gêne c' est qu' au Japon, les prélèvemenys sont maintenant interdits.
Comment en sont ils arrivés là?
Faisons nous en sorte que chez nous cela n' arrive pas?

Le bonsaï français étant en pleine expansion quelqu' un se souci t'il de cette expérience japonaise?

Allons nous faire comme nos gouvernements: quand il y a de l' argent, on dépense, quand il n' y en a plus, on fait la rigueur.
Il aurait été plus sage (mon opinion), de faire attention à cet argent quand on en avait encore.

J' espère que vous comprenez ce que je veux dire.


Edité le 05-01-2011 à 12:17:42 par mugo


bossvert
Glisser dans la vie
Administrateur
bossvert
7986 messages postés
   Posté le 05-01-2011 à 12:25:26   Voir le profil de bossvert (Offline)   Répondre à ce message   http://bossvert.net/index.htm   Envoyer un message privé à bossvert   

Re,

Pareil, je l'ai déjà dis (mais je l'avais lu ailleurs avant de me l'approprier) le France n'est pas le Japon et ne le sera jamais.

Le bonsaï au japon c'est une tradition ancestrale, en France un loisirs et ça en restera toujours un pour 99% des pratiquants.
Le % de bonsaïka au m2 au Japon est certainement 1000 fois plus important quand France (je n'ai pas les chiffres, j'imagine), il y a donc de la marge.

Une des solutions passe par le semi et la culture de plant avec l'objectif "bonsaï", je te rappelle que je dois avoir plus de 100 petits pots de semis de conifère dans mon jardin, que tu vas planter des centaines de plants et on est pas les seuls...



--------------------
bossvert

"Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les
plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui
s'adaptent le mieux aux changements."
Charles Darwin - 1809-1882
Membre désinscrit
   Posté le 05-01-2011 à 12:46:55   

Pour moi, mes questions sur le prélèvement (philosophie) sont finies.

Bonne journée à tous.


Edité le 05-01-2011 à 12:47:14 par mugo


renaud
C'est en faisant que l'on apprend
Animateur
3689 messages postés
   Posté le 05-01-2011 à 13:20:20   Voir le profil de renaud (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à renaud   

J'ai eu l'occasion de faire un stage avec FONT, avec qui j'ai eu une discussion sur le prélèvement. Il a commencé par dire qu'il faut être "con" pour partager ses spots de prélèvement et qu en considérant son expérience personnel malheureuse ça n'apportait rien de bon. Mais pour autant, il est conscient qu'il est important de transmettre également se savoir du prélèvement afin de permettre des prélèvements responsable, et il n'est pas avard en conseil.
Certains d'entre nous aspire au prélèvement, c'est un fait, et je penses qu'il est important de conseiller, d'expliquer et de débatre sur ce sujet (de manière courtoise ;= ) afin que les jeunes esprits (tels que le mien) puissent comprendre ce qu'est la philosophie du prélèvement.

--------------------
L'essentiel ce n'est pas la route, mais le chemin parcouru avec nos amis.
wallph
Membre
46 messages postés
   Posté le 05-01-2011 à 13:44:34   Voir le profil de wallph (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à wallph   

Coucou! bossvert replanter dans la terre oui, mais dans la garrigue caillouteuse, voir rocailleuse,très très difficile de garantir la reprise alors dans la roche ou j'ai buriner quelques heures totalement impossible! Seul la nature est capable de déposer des graines dans ces fissures puis la germination.....etc. Mais dans le fond je suis 100% d'accord; quoique utopique...la raison humaine est ce qu'elle est avec sa panel de cas aussi différent qu'il y a d'énergumène, que l'on ne peut changer :c'est le " GENRE HUMAIN ". L'envie , la convoitise fait partie de nous; sur les propos lus plusieurs personnes ont : bavé; envie de, marronner,...".alors pourquoi lui et pas MOI" .A+

--------------------
LoloSan
Membre
LoloSan
41 messages postés
   Posté le 05-01-2011 à 13:48:24   Voir le profil de LoloSan (Offline)   Répondre à ce message   http://www.bonsaiclubmontpellier.fr/index.php   Envoyer un message privé à LoloSan   

Plus que la philosophie je pense qu'il s'agit de technique qu'il faut enseigner (prélèvement proprement dit, puis reprise...).

Le reste est question de bon sens, de sens de la responsabilité et de savoir vivre.
Certains font les choses bien et respectueusement, ça leur est naturel (TORA, Pascalou30 par exemple), d'autres dévalisent comme des cochons...
La nature humaine est ainsi faite.

--------------------
kaiin
Amateur éclairé
kaiin
1627 messages postés
   Posté le 05-01-2011 à 14:18:12   Voir le profil de kaiin (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à kaiin   

On en revient toujours au même problème: consommation à outrance, notre société incite à consommer, consommer toujours plus donc prélever, donc "gaspiller" puisqu'en plus c'est "gratuit", c'est la société de consommation, c'est le progrès, dans tous les domaines, c'est UN DROIT le progrès pour les hommes, vous n'allez pas leur enlevez ça non?

--------------------
bossvert
Glisser dans la vie
Administrateur
bossvert
7986 messages postés
   Posté le 05-01-2011 à 14:25:34   Voir le profil de bossvert (Offline)   Répondre à ce message   http://bossvert.net/index.htm   Envoyer un message privé à bossvert   

Re,

A la demande de plusieurs d'entre vous, j'ai ouvert un sujet sur les techniques de prélèvement




Edité le 05-01-2011 à 14:25:58 par bossvert




--------------------
bossvert

"Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les
plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui
s'adaptent le mieux aux changements."
Charles Darwin - 1809-1882
Haut de pagePages : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6Page précédente 
 
 Le forum des bonsaï  Pour échanger  Le salon  Prélèvement, si on en parlait calmementNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum