Le forum des bonsaï
Le forum des bonsaï
Administrateurs : bossvert, ginkgo, mecaya
 
 Le forum des bonsaï  Pour commencer  Espèces, Techniques et Maladies 

 Rempotage

Nouveau sujet
 
Bas de pagePages : 1  
ginkgo
Ile de France - Breiz-Izel
Administrateur
ginkgo
9616 messages postés
   Posté le 23-02-2009 à 12:08:07   Voir le profil de ginkgo (Offline)   Envoyer un message privé à ginkgo   

Un exemple de rempotage
Auteur : Ginkgo
Copyright (c) 2009 Ginkgo

Un Fraxinus excelsior (Frêne commun) en octobre 2008



Travaux préparatoires
Avant d'entamer le dépotage, il faut bien entendu avoir tamisé le substrat et mélangé les différents composants en quantité suffisante pour pouvoir remplir tout le pot. Ici un mélange zéolite/pumice/écorce de pin compostée. Les grains sont supérieurs à 2mm jusqu'à 5mm environ.

Le mélange doit tenir compte de l'espèce et de ses exigences. En l'occurrence être à la fois drainant et rétenteur, le frêne appréciant un substrat humide mais pas détrempé.



Le matériel: un pot chinois de 22 cm de diamètre (cote intérieure) et de 10cm de haut qui servira de pot intermédiaire avant le pot définitif lorsque l'arbre sera bien établi, branches principales et secondaires en place.

Habituellement je choisis un pot plus large que la motte d'origine et moins haut. Mais j'aime bien la couleur de ce pot et puis le système racinaire étant particulièrement dense avec de très grosses racines, le but est d'abord de sélectionner les racines pour conserver celles les mieux placées (en étoile), plutôt que de faire pousser un arbre au tronc déjà épais.

Les outils, de gauche à droite : baguette de bois, ciseaux fins, une pince concave, une pince concave ronde à creuser (pas indispensable), une griffe et une pince à jin (non photographiée) pour serrer et couper le fil d'aluminium.



Du fil d'aluminium de 2 à 2,5 mm est indispensable pour fixer la ou les grilles sur les trous d'évacuation, puis l'arbre au pot. Le fil de 1,5mm est acceptable pour de plus petits arbres. Le fil de 1mm est trop fin et peut casser lors du serrage.

Un système de fixation des grilles que je trouve très pratique (merci Francisco) et facile à fabriquer.
Pour cela il vous faut du fil (2 ou 2,5mm) et un crayon (ici le corps d'un Rotring)


Le stylo sert à confectionner une première boucle en gardant un brin de longueur suffisante pour traverser le pot et être rabattu par en-dessous.


A l'aide d'une pince, il faut effectuer un pliage à 90°


Puis effectuer une seconde boucle dans le sens opposé à la 1ère


Second pliage à 90°, une coupe du fil en trop et l'agrafe est terminée. L'avantage de ce système, c'est qu'il suffit d'écarter les boucles pour adapter l'agrafe au diamètre du trou.


Le pot équipé de la grille maintenue par l'agrafe....


... puis les fils d'alu de 2 mm sont passés par les trous de fixation. Dans ce pot il y'en a 3, donc 2 fils sont utilisés. Deux brins sont passé dans un seul trou. La bonne fixation de l'arbre au pot est primordial. S'il bouge, les radicelles seront arrachées et la vie de l'arbre ralentie ou compromise.


Le rempotage proprement dit
L'arbre débarrassé du substrat d'origine, racines lavées. La motte conserve la forme du conteneur en plastique de 22,5cm de diamètre pour 18 cm de haut. Taille de structure effectuée à la chute des feuilles l'automne dernier. Les racines seront démêlées avant d'être taillées.


Gros plan sur le pain racinaire, avant la taille, très dense avec de grosses racines.


Après réduction de grosses racines par en-dessous de la motte, et avec rabotage. Les gosses racines sont réduites comme les branches, en prenant soin de conserver 1 ou 2 départ de radicelles ou de petites racines


Je praline généralement les feuillus, en les laissant tremper quelque temps dans de l'eau additionnée de Superthrive.


Le fond du pot est rempli de substrat jusqu'à une hauteur satisfaisante. Un 1er essai pour positionner l'arbre dans le pot et vérifier la hauteur du collet par rapport au dessus du pot. L'axe du pot est aussi déterminé par sa base. Soit de façon à avoir un pied dans l'axe ou soit l'espace vide entre deux pieds.
Cela suppose d'avoir déterminé la face de l'arbre, en préalable.



Les racines seront encore retaillées, pour que la circonférence de la motte racinaire soit un peu en retrait du diamètre du pot.

Les fils sont passés au travers de la motte


J'utilise du tube médical en plastique pour perfusion (flêches rouges). Le fil est passé à l'intérieur et en serrant les brins de fil deux par deux à l'aide d'une pince, les racines sont ainsi bien protégées de blessures potentielles.



Le pot est rempli de substrat. La baguette de bois sert, en la plantant par petits coups, à combler de substrat les espaces vides entre les racines. Ceci afin d'éliminer les poches d'air.



L'arbre rempoté. Il aurait pu être un peu plus surélevé dans le pot. Sa position est légèrement à gauche de l'axe du pot, et légèrement plus dans la profondeur pour satisfaire à l'esthétique de l'ensemble. Le soin apporté à cette position sera plus grand lorsqu'il s'agira du pot définitif. Hauteur de l'arbre : 37,5cm



LICENCE D'UTILISATION


Permission est accordée de copier, distribuer et/ou modifier ce document selon les termes de la Licence de Documentation Libre GNU (GNU Free Documentation License), version 1.1 ou toute version ultérieure publiée par la Free Software Foundation ; sans Sections Invariables ; sans Textes de Première de Couverture, et sans Textes de Quatrième de Couverture. Une copie de la présente Licence est incluse dans la section intitulée « Licence de Documentation Libre GNU ».
une traduction non officielle en langue française est disponible sur le site artbonsaï.


Edité le 23-02-2012 à 10:13:55 par ginkgo




--------------------
Dans mon cœur, bien des choses...
Qu'elles aillent au gré
Des mouvement du saule.

Bashô Matsuo
Haut de pagePages : 1  
 
 Le forum des bonsaï  Pour commencer  Espèces, Techniques et Maladies  RempotageNouveau sujet
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum