Le forum des bonsaï
Le forum des bonsaï
Administrateurs : bossvert, ginkgo, mecaya
 
 Le forum des bonsaï  Pour commencer  Espèces, Techniques et Maladies 

 Les semis

Nouveau sujet
 
Bas de pagePages : 1  
Cracrahoc
Moi? je suis un arbre... Pas vous?
Modérateur
Cracrahoc
8984 messages postés
   Posté le 29-03-2005 à 23:10:11   Voir le profil de Cracrahoc (Offline)   Envoyer un message privé à Cracrahoc   

LES SEMIS
Auteur : Cracrahoc
Copyright (c) 2005 Cracrahoc

Généralités sur les semis
Le semis est une des méthodes d'obtentions des bonsaï

AVERTISSEMENT : IL N’EXISTE PAS DE GRAINE À BONSAÏ ! mais des espèces qui s’y prêtent plus ou moins. Un catalpa bignonoïde sera difficile à mener en bonsaï, vu la taille de ses feuilles (±30cm) mais il est nettement plus aisé d'obtenir un orme de chine bonsaï !



1 - Avantages et inconvénients du semis
C'est la seule méthode qui permette d'obtenir une conicité parfaite sans cicatrices et un bon nébari (à l’échelle d’un bonsaï !) si vous avez de la patience.
Les graines ayant germé sont plus aptes à faire des plants bien adaptés à votre climat.
Toutes les espèces ne se prêtent pas à une reproduction par semis (difficulté pour reproduire les conditions idéales de germination).
En semant, vous connaissez l’espèce, mais ignorez les caractéristiques précises : taille exacte des feuilles, longueur des aiguilles qui peuvent être différentes du pied mère. Un érable qui à naturellement des petites feuilles donnera des graines qui auront aussi des petites feuilles (si c’est une caractéristique de la variété mais pas forcément aussi petites, ou à l’inverse, encore plus petite… Avec de la chance, peut être obtiendrez vous une variété de chêne avec de très petites feuilles… dû à une modification génétique. Rare, mais pas impossible !

Inconvénient majeur : le temps. Il faut de 10 à 15 ans, en fonction de l’espèce et de la méthode employé pour obtenir un résultat correct. En pleine terre, le résultat sera plus rapide, mais la conicité sans cicatrice ne sera pas obtenu.

2 - La graine
Qu’est-ce qu’une graine ?
L’origine d’une graine est toujours la même : la rencontre de gamètes mâles et de gamètes femelles, qui donne un fruit. La graine est contenu dans un fruit, qui prend lui même de multiples formes. Du gland à la poire, en passant par les gousses ou les capsules : tous des fruits !

Quelques exemples de graines
Erable (Acer buergeranum)(10g) / Celtis Sinensis (Micocoulier de chine)(10g) / Ginkgo Biloba(20g)


Quelques fruits
Akène : forme la plus simple du fruit : les glands, les châtaignes, les noisettes, les fruits du platanes…
Samare : akène comprimé, accompagné d’une membrane plane en forme d’aile, facilitant le transport par le vent.
Disamare : formé par 2 samares soudées. : érables…
Capsule : peuplier, fusain, bruyère
Gousse : caractéristique des légumineuses. Cytises, robiniers, caroubiers, arbre de judée…
Baies : raisins, groseilles, arbouse, viornes..

Le cône : pour les conifères, n’est qu’un porte graines
Cèdre du liban (- de 1g) / Pinus koraiensis (2g) / Pinus thumbergii (10g)



Et plein d’autre encore ! En plus de ces variétés de formes, il existe de nombreuses conditions de germinations.

Toutes les graines de l'article en photo, pour comparer les tailles.

Comment fonctionnent les graines ?
Pour certaines espèces, il faut que les graines soient fécondées par la proximité d'un autre sujet, mais du sexe opposé! comme le ginkgo biloba. Ce sont souvent des arbres dits "dioïques" (ginkgo, noisetier et bien d'autres...). Pour d’autres, un seul individu regroupe les 2 sexes et s’auto féconde (aidé par de multiples insectes).

Chaque graine a un pouvoir de germination plus ou moins important. Certaines peuvent mettre plusieurs dizaines d’années pour germer, d’autres poussent dans les mois suivant leur dispersion. Pour pouvoir germer, elles doivent subir certains aléas : être mangées par des animaux, être brûlées pour germer, et plus simplement, subir une période de froid avant une période de chaud.
La période de récolte n’est pas la même pour tous. Du plus court au plus long ; une bonne connaissance de l’espèce est primordiale. Sinon, faites des essais ! La façon de les récolter varie aussi, pour l’un il faut prendre les cônes sur le sommet de l'arbre, pour l’autre il faudra attendre la chute des graines…


Où trouver des graines ?
Sur les arbres… ou dans un magasin.


Quand récolter/acheter des graines ?
La récolte doit se faire au bon moment, variable selon les espèces. Observez attentivement les arbres autour de vous, leur fonctionnement, leur lieu de croissance et vous aurez beaucoup de réponse. Comme décrit ci dessus, la viabilité est très diverse. Pour la majorité, en automne. Conservez au frais et au sec et mettez-les à stratifier.

Acheter des graines
Les semences du puy, exemple de site de vente par correspondance.
L’achat se fait de préférence proche de la période soit de semailles, soit juste avant la période de stratification. Généralement , une notice explicative est fournie avec les graines commandées.


Le semis : éléments-clé
Quand et Comment les semer ?
Une chose commune à toutes les graines: elles ne germent que si les conditions sont favorables... c'est à dire: température, luminosité et humidité! .

Les paramètres primordiaux du semis
1) La température. Variable selon les espèces, mais aucune graine d'arbre ne pousse en hiver... certaines le font en automne, mais les jeunes semis sont très fragiles et sensible. Ils risquent de mourir pendant l'hiver. Le plus souvent, la bonne période se situe lorsque la température s'élève progressivement, donc au printemps!

2) La luminosité. La graine contient sa première nourriture. Dès que les cotylédons (les 2 premières feuilles de la plante ou les premières aiguilles) sont sortis, les réserves de la graine sont épuisées. Il leur faut donc assurer la transformation de la sève brute en sève élaboré. Comment donc ? Par la photosynthèse. Pour que celle-ci soit efficace, la lumière est indispensable.

En automne, la luminosité décroît mais peut être suffisante pour que le semis engrange des réserves pour passer l'hiver. Mais en hiver... c'est largement insuffisant. Au cours de quelle période la luminosité augmente t-elle ? Le printemps!

3) L'humidité. En automne, pas de problème, en hiver aussi (souvent ) mais pour les deux, les températures ne sont pas toujours suffisantes. Au printemps, si l'humidité est trop faible, un arrosage suffit à rétablir l'équilibre.

En résumé : chaleur + lumière + humidité = printemps.

Le cas des semis en serre
Les conditions idéales peuvent aisément être remplies, la graine germera, mais sera complètement décalée. Son adaptation sera plus délicate et plus longue pour retrouver un rythme naturel mais possible.

Les risques des semis
1) Qu’ils ne lèvent pas. Plusieurs causes, de mauvaises graines, des conditions d’hivernage inadéquate, un excès d’humidité, des maladies cryptogamiques.
2) Que les pousses dépérissent. La fonte des semis, des attaques diverses (insectes, maladies…)

Pour ceux qui n'ont pas de serre, quelques méthodes pour réussir (un peu!) ses semis.

Le semis : méthodes pratiques
Première méthode: la méthode naturelle.
Semez des graines d’arbres autochtones, vous aurez forcément les bonnes conditions d’hivernage !
En automne, mettez un mélange fin mais drainant (résidu d'akadama de vos autres bonsaï...) de 0 à 2-3mm, dans un pot plat, noir de préférence (le noir absorbe mieux la chaleur).

Disposez vos graines de façon régulière et suffisamment espacées, puis recouvrez-les de 2 à 3 fois leur épaisseur de substrat, un peu moins pour les plus grosses graines (une seule épaisseur suffit pour un marron).

Mettre le tout dehors, à l'abri de l'eau et du gel si l'espèce y est sensible. En cours d'hiver, contrôlez l'humidité, arrosez si nécessaire (le matin, pour éviter le gel).

Au printemps, des graines germeront, pas toutes (selon les espèces). Si leur croissance est bonne, un repiquage est envisageable en juin, en sélectionnant les pousses les plus vigoureuses.

Deuxième méthode : la stratification
Si les conditions idéales d’hivernage ne sont pas naturellement réunies, il faut "faire croire" aux graines qu’elles sont dans leur milieu d’origine ! Certaines graines ont besoins d'un froid régulier et d'une humidité constante pour que la germination soit possible, d’autres d’une alternance de périodes chaudes et froides.

Le matériel nécessaire pour la stratification est donc le suivant :
  • du sable,
  • un réfrigérateur (!) et...
  • des graines!

    La stratification froide
    Dans un sachet, mettez du sable humide, puis placez-y les graines. Placez le tout dans le bac à légumes du réfrigérateur... et laissez-le sans y toucher de 2 à 5 mois selon l'espèce.
    Si la période est de 2 mois (celtis sinensis), si la stratification commence en octobre, le semis est à faire en... janvier!? Problème... Il faut donc conserver les graines dans un endroit frais et sec, et mettre à stratifier en janvier-février pour des semis en mars-avril...

    La stratification chaude
    Procédez de la même façon que pour la stratification froide, mais dans une pièce à température ambiante, ou aux températures correspondants aux graines. Puis mettez le sachet au réfrigérateur, toujours pendant la période spécifique à chaque espèce.


    Après le semis : le repiquage
    Dans le nouveau pot individuel, mettre un substrat drainant.
    Avec un crayon, faites un trou, mettez la pousse, tassez légèrement autour, arrosez et occupez-vous en normalement, en la protégeant du soleil d'été (celui de l'après midi).



    LICENCE D'UTILISATION


    Permission est accordée de copier, distribuer et/ou modifier ce document selon les termes de la Licence de Documentation Libre GNU (GNU Free Documentation License), version 1.1 ou toute version ultérieure publiée par la Free Software Foundation ; sans Sections Invariables ; sans Textes de Première de Couverture, et sans Textes de Quatrième de Couverture. Une copie de la présente Licence est incluse dans la section intitulée « Licence de Documentation Libre GNU ».
    une traduction non officielle en langue française est disponible sur http://artbonsai.free.fr/fdl/fdl_french.html.

    --------------------
    Celui qui, après avoir été négligent, devient vigilant, illumine la terre comme la lune émergeant des nuées (france) USDA 8
  • Haut de pagePages : 1  
     
     Le forum des bonsaï  Pour commencer  Espèces, Techniques et Maladies  Les semisNouveau sujet
     
    Identification rapide :         
     
    Divers
    Imprimer ce sujet
    Aller à :   
     
     
    créer forum