Le forum des bonsaï
Le forum des bonsaï
Administrateurs : bossvert, ginkgo, mecaya
 
 Le forum des bonsaï  Pour continuer  Techniquement, comment faire 

 Techniquement comment réussir un prélèvement

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
bossvert
Glisser dans la vie
Administrateur
bossvert
7986 messages postés
   Posté le 05-01-2011 à 14:20:34   Voir le profil de bossvert (Offline)   Répondre à ce message   http://bossvert.net/index.htm   Envoyer un message privé à bossvert   

Hel’eau,

Dans ce sujet, on abordera uniquement le coté technique des prélèvements, il existe déjà sur le forum deux très bons articles,
prélèvement généralité
et
Culture post prélèvement
Le coté philosophique des prélèvements est abordé dans ce sujet, il est donc hors de question d’en parler ici.
Toutefois il semble important pour limiter les prélèvements et assurer la reprise des arbres d’aborder les différentes techniques de prélèvements.
On se rend compte qu’en fonction des espèces, du milieu, d’un terrain, de la disponibilité… qu’il y a plusieurs techniques différentes.
Pour que chaque démarche soit bien comprise, il faut prendre la peine de donner le maximum de détails :
- Espèce
- Type de terrain
- Préparation du prélèvement
- Chronologie
- Technique
- Soins post prélèvement
- Enfin tout ce qui est nécessaire et peut être deux ou trois photos en complément.
Encore une fois, nous sommes dans un sujet d’échanges de techniques pas dans une foire d’empoigne. L’objectif est d’avoir des visions différentes des différentes façons de faire. Il faut donc admettre qu’il y aura des contradictions, l’important étant d’avoir le maximum d’exemples pour que chacun puisse se faire sa propre expérience.



PS: on surveillera ce sujet de très près, prière soit de respecter ces consignes, soit de s'abstenir de poster, merci.


Edité le 05-01-2011 à 14:21:09 par bossvert




--------------------
bossvert

"Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les
plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui
s'adaptent le mieux aux changements."
Charles Darwin - 1809-1882
boumbo
Strasbourg (USDA 7)
Membre
1705 messages postés
   Posté le 10-03-2011 à 22:09:24   Voir le profil de boumbo (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à boumbo   

Mes premiers prélèvements datent de 2006, dans un petit coin de forêt près de chez moi. Depuis j'ai eu l'occasion de prélever différentes espèces, sur différents types de terrains.

J'en ai tiré quelques rares certitudes, surtout les arbres d'altitude :

Pour moi le meilleur moment pour prélever en altitude c'est fin septembre, quand les mélèzes commencent à jaunir. Les arbres entrent dans leur période de repos, mais sont toujours actifs. Le fait de les ramener en plaine, avec une météo plus chaude qu'en altitude, une humidité moindre et une luminosité meilleure leur permet de prolonger leur activité et de commencer à refaire de la radicelle. Les chances de survie sont ainsi accrues.

En terrain sablonneux je ne prélève plus que du hêtre, les autres arbres ne reprennent vraiment pas bien (manque de radicelles). Pour le hêtre il faut prélever aussi tôt que possible dans la saison (à partir du moment où le sol n'est plus gelé). Prendre une motte aussi grosse que possible, ramener à la maison et planter sans toucher à la motte. Au moment du débourrage, rempoter. Cette façon de faire vient d'une caractéristique du hêtre : au printemps il fait de la racine et ne démarre que bien plus tard que les autres feuillus (début mai chez moi). Le hêtre fait donc de la radicelle de fin mars à début mai chez moi, utiliser cette propriété permet d'optimiser les chances de reprises.

--------------------
I beg to dream and differ from the hollow lies
TORA
To see a world in a grain of sand and heaven in a
Animateur et éclairé
TORA
2851 messages postés
   Posté le 11-03-2011 à 18:46:20   Voir le profil de TORA (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à TORA   

Hello Boumbo!

Merci pour la communication de tes expériences!

Je confirme pour les mélèzes et pour les hêtres.

Cependant j'ai prélevé des mélèzes au printemps, un mois avant le débourrage (sur site) et la reprise a été fructueuse, sans pertes...

Et comme tu pourras le voir, nous avons prélevé un hêtre en plein hiver...car le futur propriétaire était impatient de le prélever....


https://artbonsai.alloforum.com/premier-yamadori-2011-t418088-1.html

Personnellement j'aurais fait ça ce mois-ci ou en avril. Mais.....

Tout dépend aussi de la situation géographique. Il faut souvent relativiser en fonction des différences climatiques du lieu de prélèvement.

Merci encore!

Bien amicalement.


Edité le 11-03-2011 à 18:53:46 par TORA




--------------------
Caminante, no hay camino! Se hace el camino al andar.....
boumbo
Strasbourg (USDA 7)
Membre
1705 messages postés
   Posté le 11-03-2011 à 19:00:48   Voir le profil de boumbo (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à boumbo   

Bonsoir Tora,

Sans vouloir te vexer, le hêtre et le pin sylvestre que l'on peut voir sur les photos sont des futurs crevata en puissance. Prélever très très tôt dans l'année et surtout avec peu de racines et radicelles. Je ne m'y serai pas risqué.

Si j'ai le temps demain je ferai quelques photos de mes derniers yamads.

--------------------
I beg to dream and differ from the hollow lies
TORA
To see a world in a grain of sand and heaven in a
Animateur et éclairé
TORA
2851 messages postés
   Posté le 11-03-2011 à 19:11:07   Voir le profil de TORA (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à TORA   

Hello Boumbo!


Sans vouloir te vexer, le hêtre et le pin sylvestre que l'on peut voir sur les photos sont des futurs crevata en puissance.

Sacré diagnostic!!!

L'avenir nous le dira.....J'avoue que pour le hêtre j'ai une petite angoisse.


Mais pour le sylvestre, non, sauf mauvaise gestion de la culture par David...

Alea jacta est!

Amicalement.

--------------------
Caminante, no hay camino! Se hace el camino al andar.....
kaiin
Amateur éclairé
kaiin
1627 messages postés
   Posté le 13-03-2011 à 09:13:50   Voir le profil de kaiin (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à kaiin   

J'ai la même pratique que boumbo, hêtres, prélèvements à l'automne, ils font des radicelles et ont la pêche au printemps (plusieurs expériences)
Par contre un ami qui habite au pied de la montagne de Lure prélève au débourrement au printemps (tard) avec succès, il est sur place et le fait au bon moment qui est très court d'après lui (quelques jours) et il s'y connait !
personnellement les deux expériences que j'ai eues ont été malheureuses!l'hiver suivant ils n'ont pas tenu


Edité le 13-03-2011 à 09:19:32 par kaiin




--------------------
wu-tang
Membre
wu-tang
127 messages postés
   Posté le 05-02-2012 à 01:59:57   Voir le profil de wu-tang (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à wu-tang   

salut Tora, des nouvelles de ce prélèvement??


TORA a écrit :

Hello Boumbo!


Sans vouloir te vexer, le hêtre et le pin sylvestre que l'on peut voir sur les photos sont des futurs crevata en puissance.

Sacré diagnostic!!!

L'avenir nous le dira.....J'avoue que pour le hêtre j'ai une petite angoisse.


Mais pour le sylvestre, non, sauf mauvaise gestion de la culture par David...

Alea jacta est!

Amicalement.


--------------------
La voie de la montagne
TORA
To see a world in a grain of sand and heaven in a
Animateur et éclairé
TORA
2851 messages postés
   Posté le 05-02-2012 à 10:30:35   Voir le profil de TORA (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à TORA   

Konnichiwa Fred!

Pour le hêtre , on a bon espoir, les bourgeons sont verts sous les écailles brunes!
Pour le pin, je demanderai à David, et j'essaierai de prendre ou demander des photos!

Bien amicalement.

--------------------
Caminante, no hay camino! Se hace el camino al andar.....
Timis
Membre
Timis
33 messages postés
   Posté le 04-03-2015 à 16:28:33   Voir le profil de Timis (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Timis   

Bonjour !

Désolé de déterrer un si vieux sujet ^^ !

Pour l'instant, il a souvent été question du meilleur moment pour prélever. Je résume ce qui a été dit.

Période

En Altitude
Septembre
Au printemps (mais à éviter)

En plaine
le plus tôt possible dans la saison après le gel. C'est-à-dire de fin mars à ...
Pour d'autre, en Automne

Préparation du prélèvement
Aucune information ici ?

Ce qui m'intéresse le plus en faite est ceci:

Les soins post-prélèvement
Selon moi, si c'est un jeune plant:
1) à planter dans le jardin pour faire grossir le nébari. Le laisser pousser sans toucher à rien pendant 3 ans (ni branches, ni racines, ni cime)
2)Tailler les branches de l'arbre et faire des tires-sèves. Réduire la hauteur de l'arbre au 2/3 ? (je ne suis pas sur...)
3)Attendre encore une ou deux années pour le mettre dans un pot à bonsaï. En profiter pour couper les plus longues racines.
4)Attendre encore 2 ou 3 ans pour rempoter l'arbre. Tailler une partie du pivot et seulement une partie.

Est-ce juste ??


Edité le 04-03-2015 à 16:29:16 par Timis




--------------------
"Chaque livre a une âme. L'âme de celui qui l'a écrit, et l'âme de ceux qui l'ont lu, ont vécu et rêvé avec lui." L'Ombre du Vent, Carlos Ruiz Zafon
ginkgo
Ile de France - Breiz-Izel
Administrateur
ginkgo
9616 messages postés
   Posté le 04-03-2015 à 17:09:49   Voir le profil de ginkgo (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à ginkgo   

On n'est pas obligé de planter un arbre en pleine terre. Et selon moi cela n'amène rien pour plusieurs raisons:
- il faut connaître son sol, en sachant que celui-ci ne comporte des éléments nutritifs que sur 1 dizaine de centimètres, parfois 20cm pour des sols très riches
- la plupart des sols de jardin ne sont pas adapté à la culture car pauvres en humus, bactéries et bestioles diverses dont les lombrics, sauf à les amender fortement. Bref le biotope est pauvre la plupart du temps

Auquel cas la culture dans un grand bac est préférable, car on maîtrise le substrat et sa composition, on gère mieux l'aération du substrat, l'apport d'engrais, d'eau, etc...
De plus il est possible de tourner le pot, ce qui évite qu'une seule partie de l'arbre bénéficie de l'ensoleillement et surtout si l'on veut tailler, c'est plus facile d'élever un pot que de se coucher par terre.
A mon avis un arbre dans une auge plastique ou une caisse de polystyrène ou en bois permet mieux de faire pousser un arbre ou d'assurer sa reprise qu'un arbre en pleine terre. En auge ou en caisse, les racines sont mieux aérées, et surtout réchauffées beaucoup plus vite qu'en terre

Il faut avoir conscience, mais seule l'expérience l'enseigne, qu'un arbre prélevé, ou même un plant de pépinière prend un certain temps à cultiver, à former avant d'en faire un bonsaï.
En gros il faut 10 ans de travail

--------------------
Dans mon cœur, bien des choses...
Qu'elles aillent au gré
Des mouvement du saule.

Bashô Matsuo
Timis
Membre
Timis
33 messages postés
   Posté le 04-03-2015 à 17:44:34   Voir le profil de Timis (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Timis   

Ah bon ! Merci pour cette réponse développée ! J'essaie de me renseigner un peu partout ^^! Ca fait le 3eme livre de bonsaï que je lis, j'ai lu les tutos sur certains forum, mais beaucoup de choses se contredisent, c'est à rendre fou ^^ ! Je débute dans l'art du bonsaï, mais à croire que seul l'expérience est efficace ou une formation. Mais je diverge ^^ !

Je ferai ça dans un bac en bois :). Du coup, pour un feuillus, par exemple un érable champêtre, je le mets dans un bac de bois avec du substrat type akadama ou bien je garde la terre d'origine ?
Je sais qu'il faut une dizaine d'année pour que mon pré-bonsai devienne un bonsaï. J'en ai conscience et je ne suis pas pressé ! Je n'ai que 20 ans, j'ai tout mon temps ^^ ! Mais autant faire les choses bien, et savoir à l'avance ce qu'il faut faire pour plus tard.

Par contre, les étapes que j'ai décrites ( 3 ans sans rien faire. Taille. Réduction de la hauteur de la cime,...) vous semble avoir du sens ?


Edité le 04-03-2015 à 18:44:33 par Timis




--------------------
"Chaque livre a une âme. L'âme de celui qui l'a écrit, et l'âme de ceux qui l'ont lu, ont vécu et rêvé avec lui." L'Ombre du Vent, Carlos Ruiz Zafon
gwell
Rédacteur
gwell
2069 messages postés
   Posté le 04-03-2015 à 17:48:58   Voir le profil de gwell (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à gwell   

Moi je dirais que dans deux trois ans tu pourra l appelle pré bonsaï

--------------------
La terre est ronde et pourtant y a des bretons dans tous les coins
karpoff
Charente Maritime
Membre
karpoff
1557 messages postés
   Posté le 05-03-2015 à 01:23:58   Voir le profil de karpoff (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à karpoff   

Bonjour,
Par experience, je suis daccord avec michel.
Maintenant quand tu dis ne rien faire pendant 3 ans je dis non pas forcément. Sur un conifère, un chêne ou autres espèces délicates à la reprise ok, mais sur ormes, érables champêtres, la deuxième année tu peux reduire certaines branches et commencer la ramification. Mais tu postera des photos à ce moment là et nous t aiderons.
Pour la terre d'origine c'est pareil, difficile d avoir une pensée unique plusieurs paramètres rentre en compte, mais pour un érable champêtre pas la peine de garder la terre d'origine.

--------------------
Le plaisir aux bouts des doigts, l'illusion aux bouts des branches .
Timis
Membre
Timis
33 messages postés
   Posté le 06-03-2015 à 17:42:01   Voir le profil de Timis (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Timis   

Ok ok ! Merci beaucoup !

--------------------
"Chaque livre a une âme. L'âme de celui qui l'a écrit, et l'âme de ceux qui l'ont lu, ont vécu et rêvé avec lui." L'Ombre du Vent, Carlos Ruiz Zafon
JPO3
Membre
JPO3
67 messages postés
   Posté le 14-04-2015 à 16:09:21   Voir le profil de JPO3 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à JPO3   

Pour les conifères : En automne, la lumière baisse, la température baisse, les jours sont plus courts , la photosynthèse diminue, l'arbre rentre en dormance , au printemps, en avril, voire début mai : les jours augmentent, les temperatures augmentent, la photosynthèse augmente, l'arbre démarre sur ses réserves, reste plus qu'à en tirer la bonne conclusion

--------------------
Haut de pagePages : 1  
 
 Le forum des bonsaï  Pour continuer  Techniquement, comment faire  Techniquement comment réussir un prélèvementNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum