Le forum des bonsaï
Le forum des bonsaï
Administrateurs : bossvert, ginkgo, mecaya
 
 Le forum des bonsaï  Pour continuer  Techniquement, comment faire 

 Test de prélèvement yamadori "hors saison"

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1 - 2 Page suivante
wu-tang
Membre
wu-tang
127 messages postés
   Posté le 12-06-2011 à 01:43:14   Voir le profil de wu-tang (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à wu-tang   

bonjour, je me livre en se moment à une petite expérience et me suis dis que ce serai sympa de la partager ici.... (en fait sinon je peux la partager avec personne ), donc :

me promenant il y a 3 semaines maintenant dans le causse je remarque des rejets de racines d'érable de Montpellier sur la pente d'un fausser.
Soleil éclatant, chaleur étouffante....

je sais que le temps yamadori n'est plus là mais comment résister à un essai...
je coupe le rejet (sorte de pivot gros comme l'auriculaire) et remarque bien tard les 2 pauvres mini radicelles pendu "haut et court". Tant pis j'assume, je fais une motte de terre et d'eau genre patte à modeler et entoure le pivot avec, je mets le tout dans un sac poubelle bien serré en laissant à l'air le feuillage. enfin je le "jette" dans mon coffre et vromvrom....
1 semaine plus tard je part faire mes courses chez BIIIIIIIP et je découvre dans mon coffre l’érable oublié là il y a donc 8 jours.
EURÊKA !!!!! , humidité permanente de la racine + noir total = yamadori toujours en vie !!!
Je le met donc dans mon garage au noir pour 2 semaines de plus.

Ce soir je passe le voir pour l'arrosé, résultat : feuille bien verte ferme, tige des feuilles colorée (rouge).

Coup de bol ou réunion des différentes conditions nécessaire à ça survie, au quel cas possibilité de reproduire le processus...est-ce dû à l’espèce ou applicable à différente essence??
A votre avis ????

Photo à l’appui :

je regrette juste de ne pas avoir eu l'idée de prendre une photo lors du prélèvement.







Edité le 12-06-2011 à 01:50:58 par wu-tang




--------------------
La voie de la montagne
TORA
To see a world in a grain of sand and heaven in a
Animateur et éclairé
TORA
2851 messages postés
   Posté le 12-06-2011 à 14:07:21   Voir le profil de TORA (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à TORA   

Konbanwa Fred!

Merci pour la communication de cette expérience intéressante! Effectivement le fait d'avoir laissé le prélèvement dans le noir doit avoir une relation de cause à effet! Cela ressemble étrangement à la méthode du "tonneau": prélèvement, suivi d'un séjour sous un tonneau ou une comporte, jusqu'à apparition de nouvelles pousses, puis mise en place progressive à la lumière, avant l'exposition au soleil direct! Cela peut permettre de réussir certains prélèvements" hors créneau"

On croise les doigts et on attend la suite de cette expérience!

Bien amicalement!

--------------------
Caminante, no hay camino! Se hace el camino al andar.....
hubix
Toulouse
Modérateur
hubix
6220 messages postés
   Posté le 12-06-2011 à 14:08:51   Voir le profil de hubix (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à hubix   

Mon avis est que l'érable de Montpellier est une espèce extrêmement résistante... Mais que en aucun cas, ton idée n'est à suivre en exemple.... Il faut bien sûr prélever pendant que les arbres sont en repos... Et un pin, un mélèze, un genévrier, un buis....n'auraient peut-être pas survécu à l'opération.
La patience est primordiale dans l'art du jardinage!

--------------------
wu-tang
Membre
wu-tang
127 messages postés
   Posté le 12-06-2011 à 16:27:05   Voir le profil de wu-tang (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à wu-tang   

entièrement d'accord avec toi Hubix, mais on peu imaginer appliquer ce "soin" à un spécimen prélevé trop tardivement malgré tout pour une raison X ou Y. comme chez mon pote qui a rasé un terrain pour y poser un plein pied... tout ce que je n'ai eu le temps de prendre et disparue maintenant...ou imagine la taille de debut d'été de la DDE sur le fausset ou tu bichonne depuis 1 ans ton pin ou ton mélèze.....(c'est du vécu) . en tout cas merci d’être a l’écoute et de réagir au post . à bientôt.


Edité le 12-06-2011 à 16:28:31 par wu-tang




--------------------
La voie de la montagne
lou94
Membre
147 messages postés
   Posté le 15-06-2011 à 20:35:53   Voir le profil de lou94 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à lou94   

Est-ce que l'on pourrair recouvrir comme ceci un epicea?

Merci

--------------------
wu-tang
Membre
wu-tang
127 messages postés
   Posté le 15-06-2011 à 21:54:54   Voir le profil de wu-tang (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à wu-tang   

c'est à dire?? tu veux le prélever en nature et appliquer la "wu-tang Méthode" ou méthode du tonneau ?? super mauvaise idée si c'est le cas.... il faut respecter le cycle naturel de l'arbre, prélever maintenant c'est contre-nature et donc contre l'esprit du yamadori et de l'art du bonsaï en général. si c'est pour prélever pendant les mois prévu a cet effet, pas besoin d'utiliser une méthode spéciale....juste avoir préparé le yamadori les mois ou années précédentes, avoir préparé le sol autour pour développer des radicelles près du nébari et l'avoir aussi pré-taillé, comme "l'explique" TORA dans ces différents post ici : https://artbonsai.alloforum.com/techniquement-comment-faire-c110807-1.html, on comprend qu'il les choisis des années à l'avance. puis si c'est pas ça non plus , ben .... explique? zai jiàn

--------------------
La voie de la montagne
wu-tang
Membre
wu-tang
127 messages postés
   Posté le 16-06-2011 à 22:12:45   Voir le profil de wu-tang (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à wu-tang   

Petit up sur le post pour ajouter une précision car je cherchais hier où Tora m'expliquai comment préparer un yamadori et j'ai retrouvé l'endroit, j'espère que ça te servira, en tous cas moi je l'ai appliqué à plusieurs sujets (une 10ène). zai jian Lou94 .

le post ici https://artbonsai.alloforum.com/ballade-correze-t418388-1.html


le texte sorti du post :

Il serait bon, comme tu as le temps.... il ne faut pas être pressé! de te rendre sur place, et avec une griffe et une petite pelle ou bêche inspecter le réseau racinaire, et s'assurer que les pivots ne sont pas trop importants!
Si ce sont des observations positives, trace un cercle autour du tronc, 30 ou 40 cm de rayon,(en principe la longueur du rayon est équivalente aux 2/3 dela longueur de la branche la plus longue), coupe tout ce que tu trouves sur le tracé. Profondeur variable, c'est fonction de ce que tu trouves en creusant. S'il n'y a rien, il faut descendre...voir l'exemple de prélèvement du hêtre! Dés que tu as coupé suffisamment de racines radiales, creuser un fossé de 20 cm de large autour du premier tracé. Combler ce fossé de bon terreau prélevé sur place, mélangé à de la pouzzo ou de la pumice, et quelques poignées de sphaigne comme celle de ta photo! Arroser (bidon de 5l).Tailler toutes les branches moches, en laissant 3 ou 4 paires de feuilles ou bourgeons par sécurité. Recouvrir la tranchée. Attendre. Inspecter l'année d'après.

En principe de nouvelles racines ont poussé dans la tranchée. Couper le pivot et prélever si l'arbre est fort en racinaire et feuillage. Sinon attendre un ou deux, ou trois ans de plus!!!!


--------------------
La voie de la montagne
lou94
Membre
147 messages postés
   Posté le 17-06-2011 à 17:03:02   Voir le profil de lou94 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à lou94   

Le prob, c'est que dans mon jardin, il y a un epica.
MAis le prob c'est que je demenage fin aout et donc il faut que je le fasse cet été.
Voila le pourquoi de ma question.

--------------------
wu-tang
Membre
wu-tang
127 messages postés
   Posté le 17-06-2011 à 19:12:02   Voir le profil de wu-tang (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à wu-tang   

Ok, bon le "prob" c'est pas qu'il soit dans ton jardin (humour à 2 cent) mais là ça dépasse mes compétences... essaye de joindre TORA par MP , il est plus callés. en théorie c'est pas la saison mais "cas de force majeure" donc il doit y avoir une solution c'est même sur. en tous cas il va falloir j'imagine dégager large autour pour ne pas le stresser et abimer ses racine mais aussi pour ne pas casser la motte autour....enfin ça c'est mon idée...demande a TORA. bon courage et tiens nous au courant.


Edité le 17-06-2011 à 19:18:06 par wu-tang




--------------------
La voie de la montagne
renaud
C'est en faisant que l'on apprend
Animateur
3689 messages postés
   Posté le 17-06-2011 à 20:24:24   Voir le profil de renaud (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à renaud   

En cas de force majeur comme celui la, il faut te poser les bonnes questions . A t il du potentiel cet arbre? Quels soins comptes tu lui apporter après le prélèvement ? Mais perso, si l'arbre a du potentiel, il faut lui donner un max de chance, et ne le prélever qu'a la bonne période, et si il n'a pas de potentiel, à quoi bon le sortir pour risquer de le tuer. Ce n'est que ma vision, je ne suis pas devant l'arbre et je n'ai pas à prendre de décisions

--------------------
L'essentiel ce n'est pas la route, mais le chemin parcouru avec nos amis.
lou94
Membre
147 messages postés
   Posté le 17-06-2011 à 22:18:24   Voir le profil de lou94 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à lou94   

OKi merci pour ces avis

--------------------
erk
Membre
4 messages postés
   Posté le 06-07-2011 à 00:44:01   Voir le profil de erk (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à erk   

Salut , suite à la lecture de ce post sur le yamadori hors saison , ca fait un bout de temps que lors des sortis pipi de mon chien je lorgne sur divers rejet de Hetre qui sont réguliérement haché par la tondeuse des jardiniers municipaux , alors ce soir j'ai sorti ma pelle et preleve un sujet , je l'ai mis direct dans un rocher que j'avais tailler en prévision d'y loger un spécimen, direction la cave au noir dans un mélange terreau, sphaigne et argile de ma région , je vous donnerais le résultat dans 3 semaines au retour de ma colo.

--------------------
Le grain pour les hommes , la paille pour la terre
renaud
C'est en faisant que l'on apprend
Animateur
3689 messages postés
   Posté le 06-07-2011 à 08:38:40   Voir le profil de renaud (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à renaud   

Que dire... est tu sur d'avoir tout bien lu tout le post avant de prélever??? S'agit il d'un cas de forces majeur ??? Prends le pas mal, mais je penses plus que c'est l'instinct du chasseur qui a parlé plutot que celui du bonsaika. Qu'est ce qui t'as poussé a prélever à cette saison ? Ne pouvais tu pas attendre un tout petit peu ? Ton arbre sortira peut être indemne de cet histoire (et je lui souhait), mais sache que ce n'est pas une voie dans la quelle la réussite est garantie. Cette voie ne mène qu'à une joie éphémère.
Ne vois pas un ton agressif dans mes lignes, mais juste un étonnement et un besoin de comprendre ce qui t'as poussé à prélever dans ces conditions.

--------------------
L'essentiel ce n'est pas la route, mais le chemin parcouru avec nos amis.
erk
Membre
4 messages postés
   Posté le 06-07-2011 à 10:40:04   Voir le profil de erk (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à erk   

Je ne vois pas de ton aggressif dans ton post mais un rappel que le bonsa¨demande patience et reflexion. , voyons plus ca d'un coté expérimentale de ma pars , je fais de nombreuses experiences sur les végétaux avec des resultat plus ou moins heureux, le spécimen préleve presente une multitude petit tronc et je le destine à un mame, voici pour les explications. d'ailleurs mes premiers bonsaï je l'ai est fait partir de semis , un prunus et un erable , n'est ce pas la une preuve de patience ??
cordialement ERk
renaud
C'est en faisant que l'on apprend
Animateur
3689 messages postés
   Posté le 06-07-2011 à 12:51:08   Voir le profil de renaud (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à renaud   

En effet, mais je reste persuadé qu'il n'est pas nécessaire de prélever quand on en a envie, mais bien lorsque l'arbre est pret et surtout dans la bonne saison. Maintenant, si c'est pour faire des expériences, d'un point de vu perso je le ferais sur des semis personelplus que sur un arbre à potentiel.
Tu nous tiens au jus des retours d'expérience

--------------------
L'essentiel ce n'est pas la route, mais le chemin parcouru avec nos amis.
erk
Membre
4 messages postés
   Posté le 06-07-2011 à 13:42:27   Voir le profil de erk (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à erk   

avec plaisir de partager mes retour d'experience , tous seul on va plus vite ensemble on va plus loin , c'est une de mes devise , en tant qu'animateur d'éducation populaire . je tiens compte de tes conseils , quand à la saisonnalité des travaux sur les arbres j'ai encore beaucoup à apprendre . pour info et un peu de 3615 mavie ( le 3615 , c'était avant le http:// www. machin chose.bidule , un truc qui s'appelait le minitel..) je suis jardinier amateur et maraicher professionnel en devenir en permaculture , qui est une forme de culture durable et pour la saisonnalité des interventions je suis plus calé sur les plantes comestibles et médicinales et la saisonnalité est très importante pour cette pratique. donc merci de me rappeler à l'ordre et de m'aider à progresser.

Erk

--------------------
Le grain pour les hommes , la paille pour la terre
renaud
C'est en faisant que l'on apprend
Animateur
3689 messages postés
   Posté le 06-07-2011 à 17:40:00   Voir le profil de renaud (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à renaud   

Farfouille un peu sur le forum, et tu trouvera plein d'infos sur comment faire avant de le faire .
Bonne culture .

--------------------
L'essentiel ce n'est pas la route, mais le chemin parcouru avec nos amis.
wu-tang
Membre
wu-tang
127 messages postés
   Posté le 07-07-2011 à 15:14:16   Voir le profil de wu-tang (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à wu-tang   

ho lala ben dit donc mon post suscite bien des interventions... cool...enfin, je suis d'accord avec Renaud. pour rappel moi c'est parti d'un oubli dans le coffre de ma voiture lol . a bientôt.

--------------------
La voie de la montagne
erk
Membre
4 messages postés
   Posté le 31-07-2011 à 13:59:53   Voir le profil de erk (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à erk   

Salut à tous ,

bon mon expérience n'est pas réussi , donc je calme mon "instinct Chasseur" pour retrouver le zen du bonsaika, mais une réussite inattendu sur du saule , je préparé du gel de saule pour de futur bouturage mais surprise mes troncons de saule ont fait des racines et developpé de nouvelles feuilles , un arbre et mort mais six autres ont pris vie...

--------------------
Le grain pour les hommes , la paille pour la terre
wu-tang
Membre
wu-tang
127 messages postés
   Posté le 31-07-2011 à 14:23:14   Voir le profil de wu-tang (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à wu-tang   

Pareil, chez moi les boutures et le marcotage que j'ai fait ont tous fonctionné. Bon après pas de risque avec cet arbre, ça bouture dans tous les sens..... pour en faire un pré-bonsaï et un bonsaï...là, je ne sais pas, c'est la 1ere fois que je vais essayer. ENfin, des 2 (marcot et bouture) c'est la marcot qui s'en sort le mieux avec des racines très très grosses. Je vais continuer a arroser et la saison venu, couper la branche. je mettrai une photo ce soir. voilà.

Si quelqu'un du fofo a un bonsaï avec un saule, j'aimerai beaucoup qu'il partage sont expérience et ses photo . merci.

A bientôt.

--------------------
La voie de la montagne
karpoff
Charente Maritime
Membre
karpoff
1557 messages postés
   Posté le 21-08-2011 à 18:30:59   Voir le profil de karpoff (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à karpoff   

Salut WU-tang
J'ai quelques saules pleureurs que je cultive depuis quelques années,
des troncs gros commes le doigt rien de très spéctaculaire, mais j'aimerais vraiment faire des boutures avec des branches d'un diamètre beaucoup plus important, style 4 /5 cm de diamètre voir plus, il me semble que cela et possible?
Dailleurs je vais aller couper des branches se soir.
Sinon que dire , il faut créer des arbres plutôt grand entre 60 et 80 cm je pense car les branches vont retomber et donner un bel effet pleureur, toujours beaucoup d'eau, et prévoir 2 rempotage par an.
Les miens sont dans un grand bac de rétention, comme ça le fond des pot et toujours dans l'eau.
Le soucis ces qu'ils perdent naturellement des branches sans raison apparente elles sèche , un peut comme les bouleaux.









Edité le 21-08-2011 à 18:57:16 par karpoff




--------------------
Le plaisir aux bouts des doigts, l'illusion aux bouts des branches .
renaud
C'est en faisant que l'on apprend
Animateur
3689 messages postés
   Posté le 22-08-2011 à 08:59:08   Voir le profil de renaud (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à renaud   

Oui karpof, tu peux faire des bouture de plusieurs centimètre avec le saule. Mais il ne parait pas facile de le mener en bonsai, car il perd des branches sans raison apparente.

--------------------
L'essentiel ce n'est pas la route, mais le chemin parcouru avec nos amis.
bossvert
Glisser dans la vie
Administrateur
bossvert
7986 messages postés
   Posté le 22-08-2011 à 11:56:54   Voir le profil de bossvert (Offline)   Répondre à ce message   http://bossvert.net/index.htm   Envoyer un message privé à bossvert   

Hel'eau,

Le seul que j'ai vu en exposition qui était convainquant.

Maulévrier 2009:





--------------------
bossvert

"Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les
plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui
s'adaptent le mieux aux changements."
Charles Darwin - 1809-1882
karpoff
Charente Maritime
Membre
karpoff
1557 messages postés
   Posté le 22-08-2011 à 12:05:44   Voir le profil de karpoff (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à karpoff   

Voila un beau saule, merci Laurent
moi je vois bien ce saule sur une lauze avec à gauche du tronc un petit rocher et à droite un point d'eau.


Edité le 22-08-2011 à 12:30:34 par karpoff




--------------------
Le plaisir aux bouts des doigts, l'illusion aux bouts des branches .
wu-tang
Membre
wu-tang
127 messages postés
   Posté le 24-08-2011 à 13:34:26   Voir le profil de wu-tang (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à wu-tang   

karpoff a écrit :

Salut WU-tang
J'ai quelques saules pleureurs que je cultive depuis quelques années,
des troncs gros commes le doigt rien de très spéctaculaire, mais j'aimerais vraiment faire des boutures avec des branches d'un diamètre beaucoup plus important, style 4 /5 cm de diamètre voir plus, il me semble que cela et possible?
Dailleurs je vais aller couper des branches se soir.
Sinon que dire , il faut créer des arbres plutôt grand entre 60 et 80 cm je pense car les branches vont retomber et donner un bel effet pleureur, toujours beaucoup d'eau, et prévoir 2 rempotage par an.
Les miens sont dans un grand bac de rétention, comme ça le fond des pot et toujours dans l'eau.
Le soucis ces qu'ils perdent naturellement des branches sans raison apparente elles sèche , un peut comme les bouleaux.








Salut, oui c'est possible 4 à 5 cm, j'ai fais un marcottage sur une belle branche fin juin, et il en ressort de grosses racines (je couperai en septembre). pour le bouture, dans un bocal, 1 semaine plus tard c'est plein de racines, hop dans de la pouzz et un peu de terreau, a l'ombre (pour ma part) et de l'eau tous les jours....pour les branches je verrai j'en suis pas encore là...

--------------------
La voie de la montagne
Haut de pagePages : 1 - 2 Page suivante
 
 Le forum des bonsaï  Pour continuer  Techniquement, comment faire  Test de prélèvement yamadori "hors saison"Nouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum